A propos

"Happy Culture", une chronique sur les créations digitales et les arts numériques en Suisse romande et dans le reste du monde.

Du réel au virtuel, du viral au génial, du détourné au déroutant, du pixel au logiciel, de la photo en passant par la vidéo, du numérique au fantastique, venez découvrir les créateurs de demain et les nouveaux artistes du web.

Cette émission s'est arrêtée le 5 juillet 2013.

Contact

Formulaire de contact
Envoyer un message
Email
Téléphone
+41 (0)58 236 15 42
Courrier
Emission HAPPY CULTURE
Radio Télévision Suisse
Avenue du Temple 40
Case postale 78
CH - 1010 Lausanne
Fev
LunMarMerJeuVenSaDi
28293031010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728010203
17:52 20 févr. 2013 17:54
Sujet de l'émission
Guillaume Raymond aura assemblé plus de 1000 photos de cette tour pour son film. [YouTube]
Guillaume Raymond aura assemblé plus de 1000 photos de cette tour pour son film. [YouTube]
Guillaume Raymond joue avec une tour de 11 étages
L’artiste suisse Guillaume Raymond créé le buzz en 2007 avec une première vidéo en stop motion, c'est-à-dire utilisant le procédé du image par image. Cette vidéo s'appele "The Original Human Tetris Performance. 5 ans plus tard cette vidéo à été vue par presque 14 millions de personnes sur YouTube. Jamais a court d’idée et de projets, Guillaume se lance en juin 2012 un nouveau défi: réaliser un film en stop motion pour fêter le dixième anniversaire de la Haute Ecole de Santé Vaud. Le résultat est bluffant!

Le but du jeu est ici de créer des formes géométriques et colorées en jouant avec les volets et les fenêtres d’une façade d’un immeuble de 11 étages. Cette tour située à l’avenue de Beaumont à Lausanne (VD) et comporte des rangées de 10 fenêtres, ce qui nous donne un écran géant de 110 pixels.

Un écran animé par 110 volontaires qui ont du bouger manuellement pendant plusieurs heures les volets en suivant à la lettre des instructions de Guillaume Raymond.

C’est le 16 juin 2012 que cette performance titanesque a été réalisée avec une synchronisation parfaite qui donne l’illusion une fois le montage terminé de regarder les graphismes d’un jeux vidéo de console 8 bits. Le résultat est vintage et simpliste avec des cœurs, des lettres et des vagues.

Posté sur le toit d’un bâtiment en face de la façade, Guillaume Raymond et son équipe communiquait avec les figurants de cette performance via un porte voix et des signaux sonores donnant le top départ des chorégraphies. Il aura fallu assembler ensemble plus de 1000 photographies pour réaliser un petit film de 4 minutes.