A propos

Même en vacances, le Brazil ne s'arrête jamais et continue de coller à l'actualité!

Contact

Formulaire de contact
Envoyer un message
Email
Téléphone
+41(0)58 236 15 42
Courrier
Emission BRAZIL
Radio Télévision Suisse
Avenue du Temple 40
Case postale 78
CH - 1010 Lausanne
Fev
LunMarMerJeuVenSaDi
25262728293031
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
  1. 02
  2. 03
  3. 04
  4. 05
  5. 06
  1. 07
  1. 08
  2. 09
Programme musical
  • Kraked Unit Coup de pédale à Manhattan Believe Recordings, 2013 1.
  • Bangkok Maya girls 06667, 2015 2.
  • Yokko River Muve Recordings, 2016 3.
  • MC Solaar La concubine de l'hémoglobine Polydor, 1994 4.
  • PJ Harvey The Wheel (Radio Edit) UMI/ Universal Music, 2016 5.
  • Synapson Fireball (Feat. Broken Back) Diez Music, 2015 6.
  • Promise and the monster Time Of The Season (Couleur 3 Edit) Bella Union, 2015 7.
  • Solange la Frange Wakawak Two Gentlemen, 2010 8.
  • Bloc Party The Good News (Radio Edit) BMG, 2015 9.
  • Dinosaur Pile-Up Friend Of Mine So Recordings, 2015 10.
  • Travis 3 Miles High Caroline International, 2016 11.
  • Master Wel When I was a sperm (Norma's radio vibe) Fourth & Broadway, 1994 12.
  • Jaël I Don't Like Good-Byes Zealand Records, 2015 13.
  • Drake Hotline Bling Cash Money Records, 2015 14.
  • Half Moon Run I Can't Figure Out What's Going On Glassnote, 2015 15.
  • Lenny Kravitz , Lenny Kravitz Are you gonna go my way Virgin, 1993 16.
  • Zhu As Crazy as It Is Columbia, 2015 17.
  • Sophie Hunger Your personal religion (radio edit) Two Gentlemen, Irascible (dist.), 2010 18.
Les chroniques
  • Roschdy Zem lors du Festival de Cannes 2014. [Valery Hache - AFP]
    Roschdy Zem lors du Festival de Cannes 2014. [Valery Hache - AFP]
    De "Mauvaise foi" à "Bodybuilder" en passant par "Omar mʹa tuer", lʹacteur, à la filmographie déjà bien impressionnante, peut se targuer dʹavoir réalisé, avec "Chocolat", quatre longs métrages passionnants. Dénominateurs communs de ces quatre films bourrés d'humanité, la différence et le racisme.

    Retour sur ces trois longs métrages avec le principal intéressé interrogé par le Professeur Y.

    Dans "Mauvaise foi", un musulman et une juive en couple, bientôt parents, allaient devoir affronter leurs familles respectives et les religions et coutumes qui vont avec.

    Dans "Omar mʹa tuer", cʹest le procès ou parodie de procès qui a touché le cinéaste, au point de rendre hommage au Dreyfus magrébin, Omar Raddad, ce jardinier accusé à tort du meurtre de sa maîtresse de maison à Cannes.

    Enfin, dans "Bodybuilder", il dressait le portrait dʹun père culturiste incompris de son fils petit escroc.

  • Affiche du film "Heidi". [DR]
    Affiche du film "Heidi". [DR]
    Le 3 février 2016 est sorti en salle le "Heidi" d'Alain Gsponer, avec Bruno Ganz dans le rôle du grand-père, et surtout Anuk Steffen dans celui de la petite fille de la montagne aux cheveux bouclés et plutôt intrépide, orpheline et si attachante.

    On prend du bon temps avec lʹentretien que Bruno Ganz a accordé à Raphaële Bouchet.

    Bien sûr, depuis 1880, le ciné, la BD et la TV ont craqué à de multiples reprises pour cette héroïne. En 2016, Heidi nʹa pas pris une ride. On peut néanmoins se demander pourquoi reproposer ça aujourdʹhui. En voyant le film, la réponse s'impose d'elle-même. Les enfants ont besoin de rêver et il est toujours bien vu de leur offrir des récits emballants et bourrés de merveilleux!

    La vie à la montagne dans une époque reculée, les us et coutume de la bourgeoisie, le rapprochement de deux classes sociales diamétralement opposées par lʹintermédiaire de deux enfants, lʹécologie et le respect dʹune nature flamboyante en comparaison à la ville si grise, si triste, le portrait de femmes aux caractères bien trempés… Voilà autant dʹéléments qui font de ce film une œuvre que les gamins prendront plaisir à regarder.

     

  • L'affiche du film "Chocolat". [Mandarin Cinéma - DR]
    L'affiche du film "Chocolat". [Mandarin Cinéma - DR]
    En sʹinspirant de "Chocolat, clown nègre: l'histoire oubliée du premier artiste noir de la scène française" de Gérard Noiriel, publié chez Bayard en 2012, Roschdy Zem a trouvé une matière idéale, lui qui aime raconter depuis son premier film en tant que réalisateur, la différence, le regard dʹautrui sur ceux et celles qui ne sont à priori pas comme les autres.

    A suivre, lʹentretien mené par le Professeur Y avec le cinéaste sur ce biopic fort émouvant.

    Avec "Chocolat", Roschdy Zem nous trimballe dans la France des années folles. En fait, Chocolat, né dʹune famille africaine réduite en esclavage à Cuba, est vendu à 8 ans. Vivant de petits boulots, le minot rencontre George Footit, un coup de pouce du destin qui sera déterminant. Ce clown blanc connu et expérimenté va lui proposer de créer un duo inédit, le blanc tyrannique et lʹauguste souffre-douleur noir. Le public sera rapidement conquis. Mais avec les années, Chocolat va retomber dans lʹanonymat, dʹoù lʹexpression populaire bien connue: être chocolat!