A propos

C’est toujours la même question: « qu’est-ce qu’on va voir au cinéma? ». Au cinéma ou à la maison en VOD? Des courts ou des longs métrages? Doc, fiction ou animation? Et si on lisait des bouquins en écoutant des bo de film!

Avec Brazil nouvelle formule, faites le tour de l’actualité du 7ème art. Critiques, thématiques, dossiers, portraits de vedettes, comptes rendus de festival et reportages sur des tournages.

Brazil, LE cinéma sur Couleur3.

Contact

Formulaire de contact
Envoyer un message
Email
Téléphone
+41(0)58 236 15 42
Courrier
Emission BRAZIL
Radio Télévision Suisse
Avenue du Temple 40
Case postale 78
CH - 1010 Lausanne
Août
LunMarMerJeuVenSaDi
27282930310102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
  1. 25
  2. 26
  3. 27
  4. 28
  5. 29
  1. 30
  1. 31
  2. 01
Programme musical
  • Kraked Unit Coup de pédale à Manhattan Believe Recordings, 2013 1.
  • Stereophonics C'est la vie Ignition Records, 2015 2.
  • Chvrches Leave a trace - radio edit UMD/ Vertigo Berlin, 2015 3.
  • Idle Warship Enemy Blacksmith Element 9, 2011 4.
  • Le Roi Angus Sommeil Trompeur Cheptel Records, 2015 5.
  • John Newman Come and get it Island Records, 2015 6.
  • Best Coast In My Eyes Harvest Records, 2015 7.
  • John Caroline Robine un, 2012 8.
  • Disiz Bitchiz Lucidream, 2015 9.
  • Wavves Heavy Metal Detox Warner Bros, 2015 10.
  • Synapson All in you (feat. anna kova) Parlophone Label Group, 2015 11.
  • Nas Street dreams Columbia, 1996 12.
  • The dead weather I Feel Love (Every Million Miles) Third Man records, 2015 13.
  • Disclosure Omen (radio edit) UMI, 2015 14.
  • Wolfman Overboard Wolfman, 2015 15.
  • Bob Dylan , Bob Dylan , Bob Dylan I want you CBS, 1987 16.
  • Jacob Banks Grace Full+Bless, 2015 17.
  • Christopher Christopher Beautiful Popsong Anker Platten, 2010 18.
Sujet de l'émission
Une scène du film "Dheepan" de Jacques Audiard. [Jesuthasan Antonythasan - filmcoopi.ch]
Une scène du film "Dheepan" de Jacques Audiard. [Jesuthasan Antonythasan - filmcoopi.ch]
Brazil
Au programme: - "Dheepan" de Jacques Audiard - "Une famille à louer" de Jean-Pierre Améris - "Love" de Gaspar Noé - Le Cycle Sam Peckinpah

 

A votre avis

Le fait qu’un film soit estampillé Palme d’Or du Festival de Cannes:
vous emballe au point de courir le voir à la première séance
vous incite à aller le voir même si à priori le sujet du film ne vous passionne pas
vous encourage à faire l’impasse, car ce sont souvent des films d’auteur pas à votre goût
vous indiffère complètement, car depuis "Pulp Fiction", les Palmes d’Or, ce n’est plus ce que c’était
vous agace, car ces récompenses sont des attrape-nigauds
Les chroniques
  • L'affiche du film "Amnesia", de Barbet Schroeder. [Les Films du Losange]
    L'affiche du film "Amnesia", de Barbet Schroeder. [Les Films du Losange]
    Dans le deuxième acte du "Brazil", Raphaële Bouchet vous propose une heure spéciale axée sur Barbet Schroeder.

    Barbet Schroeder de A comme Amnésia à M comme More en passant par B comme Barfly et J comme j’en passe et des meilleurs.

    Nous allons donc nous fendre d’une interview du président de la République française, non pas François Hollande, mais Barbet Schroeder. Et oui, il a été chef de l’Etat hexagonal dans "Mars Attack" de Tim Burton!

    Barbet Schroeder aime faire l’acteur mais ce n’est évidemment pas ce volet qui va nous titiller aujourd’hui. Dernièrement sortait en salle "Amnésia", son dernier film, pas le plus réussi. Autant revisiter sa filmographie en pointillé, avec lui pour amener quelques compléments d'explications….

    Sur le même sujet
    Le film "Amnesia" sur le site du Festival de Locarno
  • L'affiche du film "Une famille à louer". [StudioCanal ]
    L'affiche du film "Une famille à louer". [StudioCanal ]
    Il y a une dizaine de jours, alors que "Brazil" était encore un peu en vacances, Jean-Pierre Améris faisait la tournée des popotes à l’aube de la sortie en salle de "Une Famille à louer", sa deuxième comédie romantique. Reposant sur un scénario somme toute classique et sans trop de surprise (un riche homme seul et triste propose à une pauvre mère célibataire pétillante de régler ses dettes moyennant quoi il s’invite chez elle pour tester pendant un mois la vie en famille), Jean-Pierre Améris peut compter sur un duo qui fonctionne à merveille: Virginie Efira, habituée au genre, et Benoît Poelvoorde, l’alter égo du cinéaste.

    De tout cela il sera donc question dans l’interview que le réalisateur a accordé à Fifi récemment.

    Le premier essai avec Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré dans "Les Emotifs anonymes" avait fait mouche au box office dépassant les 450'000 entrées en France. De quoi risquer une deuxième tentative, une nouvelle incartade dans un genre qu’il dit aimer par-dessus tout.

     

  • L'affiche du film "Dheepan" de Jacques Audiard. [UGC Distribution]
    L'affiche du film "Dheepan" de Jacques Audiard. [UGC Distribution]
    Après l’anecdotique "De rouille et d'os", Jacques Audiard renoue avec l’audace. Il allie, dans ce film estampillé palme d’or 2015, la force et l’intelligence du taulard de "Un Prophète" à la fragilité et la tendresse du vendeur de sommeil de "De battre mon cœur s'est arrêté". Pour tout dire, sur la forme, "Dheepan" louvoie entre différents genres.

    A suivre l’interview de Jacques Audiard mené par Rafael Wolf lors du festival de Cannes, avant son sacre.

    Tour à tour drame humain avec ces Sri Lankais obligés de fuir leur pays en guerre, film social en banlieue pour décrypter leur tentative d’intégration dans une "No Go Zone’", film noir avec lutte à mort contre des voyous et love story lumineuse, Audiard joue avec les style sans jamais perdre de vu son objectif: montrer qui se cache derrière ses hommes que l’on croise parfois sur les Champs-Elysées de Paris et qui vous vendent des roses ou des oreilles de Mickey clignotantes. Qui sont ces quidams? Qu’ont-ils fuit pour se retrouver là? Quelles difficultés doivent-ils affronter? Une vie normal est-elle possible en France pour eux ou n’y aurait-il pas un autre eldorado, de l’autre côté de la Manche? C’est tout l’enjeu de "Dheepan", un film noir particulièrement brillant.