A propos

C’est toujours la même question: « qu’est-ce qu’on va voir au cinéma? ». Au cinéma ou à la maison en VOD? Des courts ou des longs métrages? Doc, fiction ou animation? Et si on lisait des bouquins en écoutant des bo de film!

Avec Brazil nouvelle formule, faites le tour de l’actualité du 7ème art. Critiques, thématiques, dossiers, portraits de vedettes, comptes rendus de festival et reportages sur des tournages.

Brazil, LE cinéma sur Couleur3.

Contact

Formulaire de contact
Envoyer un message
Email
Téléphone
+41(0)58 236 15 42
Courrier
Emission BRAZIL
Radio Télévision Suisse
Avenue du Temple 40
Case postale 78
CH - 1010 Lausanne
Avr
LunMarMerJeuVenSaDi
30310102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930010203
  1. 14
  2. 15
  3. 16
  4. 17
  5. 18
  1. 19
  1. 20
  2. 21
Sujet de l'émission
Une image du film "Jumping the Shadows". [facebook.com/jumpingtheshadows]
Une image du film "Jumping the Shadows". [facebook.com/jumpingtheshadows]
Brazil
Au programme: - Spartiates - Jumping the Shadows - L'Armée suisse contre les Martiens

 

L'affiche du film "Spartiates" de Nicolas Wadimoff. [akkafilms.ch]
L'affiche du film "Spartiates" de Nicolas Wadimoff. [akkafilms.ch]
Spartiates
Le prix de Soleure de cette année sort mercredi 22 avril 2015 au cinéma. Souvenez-vous, "Spartiates", on vous en parlait déjà en janvier dernier, avant le verdict de Soleure. Fifi a joint par téléphone Nicolas Wadimoff et Yvan Sorel, l'occasion de reprendre contact et de savoir justement ce qui s'est passé depuis Soleure.

En immersion pendant plusieurs semaines dans les quartiers nord de Marseille, Nicolas Wadimoff réalise un portrait en creux de Marseille par l'intermédiaire d'un personnage charismatique, haut en couleur, Yvan Sorel, champion de free fight MMA.

Yvan Sorel, une figure, une tronche, un grand frère que les minots suivent au doigt et à l'œil. Avec ses méthodes musclées, il enseigne sur le tatami aux gamins qui pourraient s'écarter du droit chemin, le respect, la tolérance, l'honnêteté, l'acharnement dans le travail, le goût de l'effort pour réussir et atteindre ses objectifs. Pour bien se comporter dans la vie, il faut commencer par filer droit dans sa salle de sport.

Malgré son engagement citoyen sans failles, malgré ses résultats sur le plan sportif, malgré que le travail qu'il entreprend au quotidien auprès des enfants soit reconnu des habitants du quartier, malgré qu'il se substitue, mine de rien, aux pouvoirs publics, les politiques ne le soutiennent que trop peu. C'est là tout le problème de Sorel, et de ces quartiers nord, livrés à eux même, où les habitants ne peuvent compter que sur leur bonne volonté pour ne pas sombrer définitivement.

Le film, depuis sa première mondiale au festival du film documentaire de Montréal en décembre dernier, et depuis son prix aux journées de Soleure, continue son bonhomme de chemin. Dévoilé en clôture du festival de Palm Spring où il a été primé, "Spartiates" a été montré lors de la soirée RTS du festival Visions du Réel à Nyon.

 

Le court-métrage réalisé pendant l'opération "Marseille Capitale européenne de la culture" en juin 2013

 

Une image du film "Spartiates" de Nicolas Wadimoff. [Akka Films]
Une image du film "Spartiates" de Nicolas Wadimoff. [Akka Films]
Concours "Spartiates"
Gagnez vos invitations gratuites (2 par personne) pour l'avant-première du documentaire "Spartiates" à Lausanne, au cinéma Capitole, mardi 21 avril à 20h30, en présence de Nicolas Wadimoff. Rien de plus simple: inscrivez-vous pour le tirage au sort à l'adresse brazil@rts.ch!

 

L'affiche du film "Jumping the Shadows". [facebook.com/jumpingtheshadows]
L'affiche du film "Jumping the Shadows". [facebook.com/jumpingtheshadows]
Jumping the Shadows
Bien sûr, vous connaissez Wayne Paul. Bien sûr, vous connaissez le titre "It's just a little too late". Il a été pas mal joué sur Couleur3 il y a quelque temps. Mais connaissez-vous seulement l'homme derrière le chanteur? Non? On prend les paris que vous ne devinerez jamais le parcours de ce battant. Ce film de Steven Blatter et Lorenzo Valmontone lui rend hommage, un documentaire dans lequel il se livre. Fifi a rencontré Steven Blatter et Lorenzo Valmontone

"Jumping the Shadows" est à voir au festival Visions du Réel de Nyon mardi 21 avril 2015 à 16h à l'Usine à Gaz. Une projection suivie d'un concert acoustique de Wayne Paul. Reprise mercredi 22 avril 2015 à 12h au Capitole à Nyon. "Jumping the Shadows" dévoile le parcours chaotique de Wayne Paul, les épreuves par lesquelles ce grand gaillard à l'imposante carrure est passé avant de tenter sa chance dans la musique.

Le bégaiement dès l'âge de 5-6 ans, un père violent qui le tabassait, les drogues, toutes les drogues, l'alcool, les bagarres à l'adolescence, les envies de suicide plus tard. La vie de Wayne Paul n'a rien eu d'un long fleuve tranquille et c'est ce que raconte "Jumping the Shadows", film où Wayne Paul nous guide sur les lieux de son enfance et invite ses proches à parler de la vie dans ce quartier difficile de Londres.

 

Visuel du projet "L'Armée suisse contre les Martiens". [facebook.com/armeesuisse/]
Visuel du projet "L'Armée suisse contre les Martiens". [facebook.com/armeesuisse/]
L'Armée suisse contre les Martiens
Pour une fois, parlons d'un film qui n'existe pas encore ou alors seulement dans la tête d'un homme: Hatman. Sous son chapeau masqué, le créateur de la série animée "Les Valaisans dans l'Espace", réalisateur aussi du moyen métrage "La Guerre des Romands" ambitionne de réaliser un long. Fifi a rencontré Hatman qui nous parle de son projet: "L'Armée suisse contre les Martiens".

"L'Armée suisse contre les Martiens" n'en est pour l'heure qu'au stade de projet, mais un projet déjà bien avancé. Un scénario existe. De quoi faire trembler Hollywood! Pensez donc.

Dans les 5 premières minutes, 7 milliards de personnes meurent! Reste une poignée d'épargnés, survivant de ce génocide intergalactique, une garnison de militaires suisses parmi lesquels une poignée de Valaisans.

Plutôt que de s'en remettre à St Couchepin, Hatman en appel à votre bon cœur via un Wemakeit qu'il a lancé récemment en vue de glaner quelque argent pour financer la recherche de son martien. Le design, la maquette et la modélisation informatique de la bête demandent du temps et de l'argent. Si vous avez envie de soutenir un tel projet, un détour sur sa page s'impose! Et pour les réticents, écoutez donc Hatman en interview, peut-être vous convaincra-t-il d'investir dans "L'Armée suisse contre les Martiens".

L'épisode 1 de la série "Les Valaisans dans l'Espace"

 

Sur le même sujet
La page Wemakeit de "L'Armée suisse contre les Martiens"
Le film "La Guerre des Romands"
Les chroniques