• Electron 2014. [facebook.com/festivalelectron]57:05

    Métissages Mix

    Le mix Electron

    19.04.2014
  • Eric Vigié. [Marc Vanappelghem  - opera-lausanne.ch]56:41

    Avant-scène

    Portrait d’Eric Vigié

    19.04.2014
  • Une nouvelle mobilisation de l'opposition a rassemblé des milliers de personnes contre la "dictature" du président Nicolas Maduro. [Fernando Llano - AP/Keystone]15:09

    Le 12h30

    Quand les riches font la révolution

    19.04.2014
  • La couverture de "Maggy Garrisson - Fais un sourire, Maggy". [Dupuis]03:01

    Supersonic

    Maggy Garrisson

    18.04.2014
  • Patrick Ferla dirige l'ouvrage "René Gonzalez. Le théâtre pour la vie". [Martial Trezzini - Keystone]42:35

    Vertigo

    René Gonzalez, le théâtre pour la vie

    18.04.2014
  • Roger-Pol Droit. [Martin Bureau - DR]52:54

    Le grand entretien

    Les dernières volontés de Roger Pol-Droit

    18.04.2014
  • Trafic sur autoroute A1 en 1964 [RTS]57:10

    Métissages 13.0

    L'autoroute en musique

    17.04.2014
  • Le pianiste et chef d'orchestre David Greilsammer sort un nouvel album. [CC-BY-SA]46:57

    Vertigo

    David Greilsammer

    17.04.2014
  • Le stress au travail accroît le risque de dépression. [Lichtmeister  - Fotolia]53:12

    Babylone

    Le travail est-il dangereux pour la santé?

    17.04.2014
  • Rassemblement devant les ruines du Rana Plaza, à Savar, le 25 avril 2013. [Munir Uz Zaman - AFP]10:43

    On en parle

    Les changements dans l'industrie du textile

    17.04.2014
  • Couverture du livre "Une Japonaise à Paris" de Roland Jaccard. [L'Editeur]46:36

    Vertigo

    Roland Jaccard, écrivain

    16.04.2014
  • Une photographie d'iris. [Hôpital ophtalmique Jules-Gonin]25:35

    CQFD

    Photos à l'hôpital

    16.04.2014
  • Metronomy en showcase. [José Moreno - RTS]15:35

    pl3in le poste

    Metronomy en showcase

    15.04.2014
  • L'Ensemble Vocal de Poche de Genève. [Lauren Pasche - Festival de la Cité]02:29:22

    Concert du mardi soir

    Tenebrae et Lux

    15.04.2014
  • L'écrivain Antoine Sénanque. [antoine-senanque.com]42:36

    Vertigo

    Antoine Sénanque, auteur

    15.04.2014
retour

L'invité de la rédaction

Simon Matthey-Doret. [Laurent Bleuze - RTS]

L'invité de la rédaction

Simon Matthey-Doret, Patrick Chaboudez et Georges Pop
du lundi au vendredi à 07h38

Prospectif et innovant! Chaque matin, un invité présente sa vision sur l'actualité en réponse, notamment, aux émergences et originalités que Patrick Chaboudez et Georges Pop ont dénichées dans la presse alémanique et romande.

C'est aussi l'occasion de découvrir les facettes originales des personnalités qui font l'actualité, leur regard sur le monde et leur réflexion.

Contacter l'émission
  • Edmond Pittet, directeur des Pompes Funèbres Générales à Lausanne

    18 avril 2014
    Durée: 20:52
    Edmond Pittet est le directeur des Pompes Funèbres Générales à Lausanne, une des principales entreprises du domaine en Suisse romande. Qu'est-ce que la mort aujourd'hui, en 2014 ? Comment les centaines de familles cotoyées annuellement la vivent? Quelques réponses en ce vendredi Saint, jour de la mort du Christ. Edmond Pittet a écrit deux ouvrages sur le sujet: "La mort oubliée en 1992, chez Cabédita" et "la mort humanisée" il y a cinq ans, aux éditions ouverture.
  • Aldo Ferrari, secrétaire syndical, membre du comité directeur d'Unia

    17 avril 2014
    Durée: 22:33
    Le 18 mai prochain, peuple et cantons décideront s'ils veulent inscrire dans la Constitution fédérale, le principe d'un salaire minimum. L'initiative lancée par les syndicats en prévoit le montant à 22 francs de l'heure, soit 4000 francs par mois pour ceux qui travaillent à plein temps. Pareille introduction serait-elle supportable pour les entreprises et les consommateurs suisses? A cinq semaines de cette votation, syndicats et associations patronales se déchirent sur la question. Aldo Ferrari est secrétaire syndical, membre du comité directeur d'Unia. Il est l'invité de la rédaction.
  • Pierre-Alain Urech, directeur général de Romande Energie

    16 avril 2014
    Durée: 21:26
    Quel avenir énergétique pour la Suisse? Depuis que le Conseil fédéral a décidé de sortir du nucléaire à l'horizon 2035, les conditions cadres sont loin de s'être améliorées. Sur le terrain suisse, les énergies renouvelables ont de la peine à se déployer, à commencer par l'éolien qui fait face à des résistances non négligeables et le solaire qui aimerait bénéficier d'un soutien financier plus marqué. Dans le même temps, et ce n'est pas le moindre des paradoxes, l'hydroélectricité, elle, marque le pas, concurrencée de plein fouet par les énergies renouvelables européennes, largement subventionnées. Pierre-Alain Urech est le directeur général de Romande Energie. Il est l'invité de la rédaction.
  • Kader Abderrahim, politologue spécialiste de l'Algérie

    15 avril 2014
    Durée: 22:32
    Le pouvoir en Algérie est à l'épreuve des urnes et surtout de la critique. Une élection présidentielle aura lieu jeudi, les Algériens de l'étranger ont déjà commencé à voter. On dit l'issue du scrutin sans surprise: le président sortant Abdelaziz Bouteflika, 77 ans, devrait être reconduit. Mais à quoi ressemblera ce 4ème mandat pour un homme très affaibli par des problèmes de santé, qui n'a pas fait campagne personnellement? Où va l'Algérie, ce géant arabe, jusqu'ici épargné par les Printemps arabes? Kader Abderrahim est politologue, spécialiste de l'Algérie, maître de conférence à l'Institut d'études politiques de Paris et chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques.
  • Stéphane Garelli, président du conseil d'administration du Temps

    14 avril 2014
    Durée: 21:09
    On a appris vendredi le rachat du quotidien Le Temps par le groupe Ringier. Faut-il s'attendre avec ce rachat à un changement de ligne éditoriale? Quelles conséquences aura-t-il sur l'emploi, alors que sont évoquées des synergies au niveau commercial, marketing, mais aussi rédactionnel? Des sujets quotidiens publiés dans le Temps pourraient-ils par exemple être plus développés dans l'Hebdo? Stéphane Garelli est président du conseil d'administration du Temps, professeur d'économie à l'IMD et à l'Université de Lausanne.
  • Xavier Oberson, avocat fiscaliste et professeur de droit fiscal

    11 avril 2014
    Durée: 22:26
    Genève et Vaud sont-ils en passe de devenir des paradis fiscaux pour les entreprises? Les cantons voudraient baisser leur fiscalité à moins de 14%, alors qu'elle se situe autour de 20% pour les entreprises suisses et autour de 10% pour les entreprises étrangères. Mais cette baisse pour les entreprises suisses fâche les cantons limitrophes comme Fribourg ou le Valais, car la Confédération devrait compenser de moitié la perte subie. Xavier Oberson est avocat fiscaliste et professeur de droit fiscal à l'Université de Genève.
  • Christophe Darbellay, président du PDC suisse

    10 avril 2014
    Durée: 21:07
    Faut-il tenir absolument tous les pédocriminels à l'écart des enfants à vie, ou peut-on laisser un juge en décider? Le 18 mai, les suisses voteront sur la 2e initiative de la Marche blanche intitulée "Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants". Les sondages accordent à ce texte très émotionnel un oui massif: 82% d'opinions favorables. Président du PDC suisse, Christophe Darbellay est membre du comité d'initiative.
  • Hasni Abidi, politologue et spécialiste du monde arabe

    09 avril 2014
    Durée: 18:53
    Les candidats au djihad sont une thématique qui inquiète toujours davantage les pays européens. En Suisse, une quarantaine de voyageurs du djihad sont partis de Suisse pour diverses régions en guerre. Quinze d'entre eux ont vraisemblablement mis le cap sur la Syrie, selon le Département fédéral de la défense. L'un d'entre eux est rentré en Suisse: il s'agirait du premier cas officiellement connu d'un Suisse ayant rejoint les milices djihadistes en Syrie. Quelles réponses doivent donner les gouvernements européens à cette problématique? Hasni Abidi est politologue, spécialiste du monde arabe et directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève.
  • Yves Rossier, secrétaire d'Etat aux affaires étrangères

    08 avril 2014
    Durée: 20:17
    Comment mettre en oeuvre l'initiative contre l'immigration de masse? C'est ce mardi que le groupe de travail chargé de proposer un projet se réunit pour la première fois. Il réunit de nombreux participants - partenaires sociaux, cantons, villes et communes - qu'il s'agira de mettre d'accord, avant d'obtenir l'aval du Conseil fédéral pour le mois de juin déjà. Entre les intérêts divergents des parties et l'urgence exigée de résultats, l'exercice est ambitieux. Le secrétaire d'Etat aux affaires étrangères Yves Rossier est le numéro 2 du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).
  • Jean Sylvestre Mongrenier, professeur agrégé d’histoire et de géographie

    07 avril 2014
    Durée: 20:18
    Quelle place et quel rôle désormais pour l'OTAN dans le monde?Tiraillée entre les impératifs liés à la crise ukrainienne et les principes de réalité, l'Organisation transatlantique est-elle en passe de redéfinir ses priorités? En Afghanistan, où se jouait ce week-end le premier tour de l'élection présidentielle, l'OTAN va retirer partiellement ses troupes dès cette année. Dans le même temps, la crise ukrainienne a attisé la tension entre la Russie et l'Occident, amenant l'OTAN a prendre un rôle de gendarme entre ces deux "blocs", et à suspendre toutes ses collaborations civiles et militaires avec Moscou. Mais l'organisation a-t-elle encore véritablement les moyens de jouer au "gendarme"? De plus en plus de voix s'élèvent du côté des autorités américaines - comme celle de l'ancien conseiller à la sécurité Zbigniew Brzezinski - pour que les pays membres de l'Organisation revoient leur budgets militaires à la hausse. Jean Sylvestre Mongrenier est professeur agrégé d’histoire et de géographie, spécialiste des questions géopolitiques en relation avec l’OTAN et l’Union européenne. Il est l'invité de la rédaction.
  • Martin Killias, criminologue

    04 avril 2014
    Durée: 21:50
    Ouverture ce vendredi matin à Puplinge dans le canton de Genève de Curabilis, une prison pour détenus dangereux nécessitant des soins psychiatriques que les cantons latins attendent depuis 45 ans maintenant. Cet établissement très spécifique ne va bien évidemment pas résoudre la délicate question de la surpopulation carcérale, même si une petite partie du pénitencier sera destinée, à titre temporaire, aussi à la détention ordinaire. Dans l'immédiat, les cantons latins proposent, eux, d'explorer le transfert de détenus vers l'Allemagne et estiment qu'il faut pouvoir exiger le retour des criminels dans leurs pays d'origine partout où c'est possible. Martin Killias est criminologue et professeur à l'Université de St-Gall.
  • Christian Lüscher, conseiller national PLR genevois

    03 avril 2014
    Durée: 21:23
    Chez nos voisins français, le nouveau Premier ministre Manuel Valls a, comme il l'avait promis, sérieusement réduit la voilure. Même si son équipe gouvernementale sera encore complétée la semaine prochaine par des secrétaires d'Etat, on passe tout de même de 38 à 16 ministres. Et ce qui, en Suisse, retient évidemment l'attention, c'est la nomination d'Arnaud Montebourg à l'Economie et de Michel Sapin aux Finances, deux ministères occupés jusque-là par Pierre Moscovici, fin connaisseur de la Suisse. Christian Lüscher est conseiller national PLR genevois, membre de la commission de politique extérieure.
  • Philippe Kenel, avocat d'affaires

    02 avril 2014
    Durée: 21:46
    La Suisse et la Croatie sont parvenues à un accord sur la question de la libre circulation des personnes. Selon nos informations, la Croatie aurait accepté que le Conseil fédéral règle par voie d'ordonnance l'accès au marché suisse du travail pour les Croates, sans signer le protocole d'élargissement. Cela pourrait débloquer la situation avec l'Union européenne après le vote du 9 février. Des quotas figurant dans cet accord de manière transitoire seront appliqués. Reste maintenant à Bruxelles de donner son aval. L'avocat d'affaires Philippe Kenel est très actif à Bruxelles et connaît bien les relations entre la Suisse et l'Union européenne.
  • Guillaume Mathelier, maire PS d'Ambilly (Haute Savoie)

    01 avril 2014
    Durée: 19:38
    Au lendemain de la cuisante défaite de la gauche française aux élections municipales, François Hollande a demandé à l'actuel ministre de l'Intérieur, Manuel Vals, de former un nouveau gouvernement en remplacement de Jean-Marc Ayrault. Le président a par ailleurs annoncé une baisse des impôts. Maire de la commune d'Ambilly, aux portes de Genève, Guillaume Mathelier est également Premier secrétaire fédéral du parti socialiste de Haute Savoie.
  • François Savary, directeur des investissements à la banque Reyl & Cie

    31 mars 2014
    Durée: 21:00
    L'austérité budgétaire, c'est peut-être fini! Après la rigueur pour renflouer les caisses publiques, plusieurs pays européens tournent la page et osent des baisses d'impôts pour relancer la croissance. C'est le pari pris par l'Italie, la France, l'Angleterre ou encore l'Irlande. Ce retournement de politique économique et fiscale permettra-t-il de remettre l'Europe au travail? Ou l'Europe succombe-t-elle à ses vieux démons et glisse à nouveau vers le populisme? La réponse de François Savary, directeur des investissements à la banque Reyl & Cie.
  • Daniel Zagury, psychiatre des hôpitaux à Paris et expert auprès de la cour d'appel

    28 mars 2014
    Durée: 22:56
    Les drames de Marie et d'Adeline, des affaires qui ont jeté une lumière crue sur les tensions entre psychiatrie et politique en Suisse. Toute cette semaine, la RTS a exploré la prison, un thème à la fois social et politique. Verrouillage ou ouverture, quel choix de société voulons-nous? Le point avec Daniel Zagury, psychiatre des hôpitaux à Paris, aussi expert auprès de la cour d'appel.
  • Olivier Meuwly, historien politique, spécialiste du radicalisme

    27 mars 2014
    Durée: 23:18
    La Suisse peut-elle se permettre d'être plus active sur le plan des sanctions internationales tout en préservant sa neutralité? Mercredi, elle a fait savoir qu'elle ne s'associait pas, pour l'instant, aux sanctions contre la Russie. Une prise de distance toute relative puisque, de fait, la Suisse devra indirectement les appliquer. La Suisse doit cette année faire preuve de toute sa capacité diplomatique pour concilier neutralité et présidence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Olivier Meuwly est historien politique, spécialiste du radicalisme.
  • Jean-Frédéric Dufour, CEO de Zénith

    26 mars 2014
    Durée: 21:42
    Baselworld ouvre ses portes aux médias ce mercredi, et dès jeudi au grand public. Ce salon de l'horlogerie et de la joaillerie, qui se tient à Bâle pendant dix jours, accueille pas moins de 1400 exposants du monde entier. La manifestation attend quelque 150'000 visiteurs, et beaucoup de marques tablent sur un chiffre d'affaires qui correspond aux 70% des ventes annuelles. Il s'agit d'un rendez-vous incontournable pour la plupart des horlogers suisses. Jean-Frédéric Dufour. directeur général de la marque horlogère Zénith.
  • Pierre Maudet, conseiller d'Etat genevois en charge de la Sécurité

    25 mars 2014
    Durée: 21:50
    Les chiffres de la criminalité ne cessent de baisser dans le canton de Genève: moins 11% en 2013, moins 9% l'année précédente. Il s'agit de la baisse de la criminalité la plus importante de Suisse. La ville de Genève s'offre au passage une amélioration au palmarès des villes les plus criminogènes du pays: du deuxième, elle passe au troisième rang. Ces résultats sont les efforts d'une politique zéro tolérance qui présente également un autre type de conséquences: la surpopulation en prison. Le modèle est-il le bon ou faut-il le repenser? La réponse de Pierre Maudet, conseiller d'Etat chargé du département genevois de la Sécurité et de l'Economie.
  • Alex Pedrazzini, ex-directeur du pénitencier de la Stampa (TI)

    24 mars 2014
    Durée: 20:31
    Rattrapée par une toute une série d'évènements (violence sans précédent et mutinerie à Champ-Dollon, traitement hors norme du délinquant mineur Carlos à Zurich, surpopulation chronique aggravée par la stricte politique pénale poursuivie par les autorités) , la prison est plus que jamais dans l'oeil du cyclone. Elle a été stigmatisée tout récemment par le Tribunal fédéral qui - donnant raison à deux détenus de la prison genevoise - a dénoncé des conditions d'incarcération contraires au respect de la dignité humaine. Institution ancestrale, la prison cristallise encore et toujours les inquiétudes sécuritaires de la population et met les politiques au défi. Du 22 au 30 mars, la rédaction radio de la RTS consacre une semaine à cette thématique des prisons.

    Alex Pedrazzini a été directeur du pénitentier de la Stampa à Lugano, chef du service pénitentiaire du canton de Vaud et huit ans durant chef du département tessinois de Justice et Police. En qualité d'expert, il a effectué diverses études sur le système carcéral des cantons de Neuchâtel, Genève et le Valais. Il est actuellement député PDC au parlement tessinois.
  • Etienne Blanc, maire de Divonne-les-Bains

    21 mars 2014
    Durée: 22:21
    Dimanche, c'est le premier tour des élections municipales en France. Un scrutin qui s'annonce comme une épreuve pour le gouvernement socialiste, entre enjeux nationaux et locaux, menace de l'abstention, montée de l'extrême droite; le tout sur fond d'affaires politico-judiciaires. Etienne Blanc est maire de Divonne-les-bains et député du département de l'Ain (UMP).
  • Marc Atallah, directeur de la Maison d'Ailleurs

    20 mars 2014
    Durée: 22:53
    Mais où est donc passé le Boeing MH370 de la Malaysia Airlines? Comment notre société moderne, où chaque mètre carré de la planète est observable par satellite, peut-elle perdre d'un coup d'un seul la trace d'un Boeing? Le mystère autour de l'avion disparu le 8 mars dernier reste entier et nourrit tous les fantasmes. De mémoire d'experts en aéronautique, on n'a jamais vu ça! Mais surtout, cet incroyable fait divers révèle notre illusion à vouloir contrôler la planète par la technologie. Marc Atallah est le directeur de la Maison d'Ailleurs, le musée de la science-fiction à Yverdon-les-Bains. Il est l'invité de la rédaction.
  • Dominique Bourg, philosophe et professeur à l'Institut de géographie de l'UNIL

    19 mars 2014
    Durée: 21:18
    Sommes-nous déjà trop nombreux en Suisse? Jusqu'où l'homme peut-il, doit-il contrôler la nature et l'environnement? Le Conseil des Etats se penche ce mercredi sur l'initiative Ecopop qui veut limiter la croissance de la population étrangère en Suisse et aider au contrôle des naissances dans les pays en voie de développement. Le vote aux chambres sera sans surprise, ce sera "non". Mais après le "oui" à l'initiative contre l'immigration massive le 9 février dernier, que doit-on présager du destin de ce texte dans les urnes? Et surtout, que dit-il de notre rapport à la nature, à l'environnement? Dominique Bourg est philosophe et professeur à l'Institut de géographie à l'Université de Lausanne. Il vient de sortir "La pensée écologique, une anthologie" aux éditions PUF en France, co-écrit avec Augustin Fragnière.
  • Daniel Warner, politologue américano-russe

    18 mars 2014
    Durée: 20:04
    Quelque 21 Ukrainiens et Russes interdits de déplacements en Europe et 11 Russes et Ukrainiens interdits de déplacement aux Etats-Unis, leurs avoirs bancaires gelés… Ce sont les décisions lundi de Bruxelles et Washington comme mesures de rétorsion à l'encontre de Vladimir Poutine après le plébiscite de la Crimée pour son rattachement à la Russie. Ces mesures seront-elles suffisantes? Seront-elles capables d'effrayer Vladimir Poutine? Cette réponse occidentale n'est-elle pas une mascarade aux yeux de Moscou? Jusqu'à quel point Vladimir Poutine a-t-il gagné la partie?

    Daniel Warner est un politologue américano-russe basé à Genève.
  • André Liebich, spécialiste d'histoire et de politique internationales

    17 mars 2014
    Durée: 22:09
    Quelle sera la prochaine étape, côté russe, suite au référendum pour le rattachement de la Crimée à la Russie? Le scrutin a été largement approuvé dimanche par la Crimée, malgré une résolution occidentale qui a invalidé par avance ce vote. Vladimir Poutine va-t-il désormais s'intéresser au reste de l'Ukraine ou va-t-il en rester là et permettre ainsi une désescalade? Quelles sanctions économiques l'Union européenne va-t-elle prendre envers la Russie? Et avec les frontières territoriales qui se redessinent, quelles conséquences pour l'équilibre du continent européen, voire de l'équilibre mondial? André Liebich est professeur honoraire à l'Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève, spécialiste d'histoire et de politique internationales et spécialiste de l'Europe de l'est.
  • Serge Dal Busco, conseiller genevois en charge des Finances

    14 mars 2014
    Durée: 20:45
    Les incertitudes s'accumulent avec le vote du 9 février, notamment au sujet des entreprises. L'Union européenne exige la fin des statuts spéciaux pour les multinationales en Suisse. Elles y bénéficient de taux préférentiels d'imposition de 10-11% en moyenne, alors que les autres entreprises sont imposées aux alentours de 16% en Suisse, et à hauteur de 23-24% en Suisse romande. Comment éviter que le choc ne fasse fuir ces multinationales, et leurs dizaines de milliers d'emplois directs? Réponse avec le nouveau conseiller d'Etat genevois en charge des finances, le PDC Serge Dal Busco.
  • Christine Pedotti, rédactrice en chef de la revue "Témoignagne Chrétien"

    13 mars 2014
    Durée: 22:51
    Un homme simple proche des petites gens et vrai réformateur ou un pro de la communication, habile stratège qui a réussi à envouter les médias. Il y a un an, le 13 mars 2013, le cardinal Bergoglio apparaissait au balcon du Vatican. Les catholiques avaient un nouveau pape, François. Un homme devenu immensément populaire, qui a demandé la bénédiction du peuple le jour de son élection. Le jésuite succédait à Benoit XVI, un pape plutôt introverti et terne. Christine Pedotti est rédactrice en chef de la revue "Témoignage Chrétien" et auteure de nombreux ouvrages sur la foi catholique.
  • Paul Dembinski, directeur de l'Observatoire de la Finance

    12 mars 2014
    Durée: 23:09
    L'endettement mondial des Etats et des entreprises se monte à la somme astronomique de 100'000 milliards. La dette pèse donc plus de quatre fois le produit intérieur brut réuni de la Chine et des Etats-Unis. La dette s'est envolée ces dernières années. Au milieu de l'année 2007, avant la crise, elle était de 70'000 milliards de dollars, selon les dernières données fournies par la Banque des règlements internationaux.
  • Bruno Pellaud, ancien directeur général adjoint de l'AIE

    11 mars 2014
    Durée: 21:08
    C'était le 11 mars 2011: un séisme puis un tsunami suivis de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. Sous le choc de l'accident et de la contamination radioactive, le monde annonçait qu'il fallait tout faire pour sortir du nucléaire. En mai 2011, le Conseil fédéral décidait d'en finir avec l'atome et donnait même une date. En 2035 la Suisse se passera du nucléaire. Aujourd'hui, de plus en plus de voix émergent pour critiquer cet empressement. On ira certainement au-delà... Au Japon aussi, le nucléaire retrouve des avocats. Le nouveau Premier ministre Shinzo Abe veut relancer la production d'énergie nucléaire. Les réacteurs actuellement toujours à l'arrêt sont sécurisés. Dans la capitale, Tokyo, on vient d'élire un nouveau gouverneur ouvertement pro nucléaire. Bruno Pellaud est ancien président du Forum nucléaire suisse et ancien directeur général adjoint de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIE). Il est l'auteur en 2012 d'un ouvrage intitulé "Nucléaire: relançons le débat. Il y a de l'avenir après Fukushima", publié aux Editions Pierre-Marcel Favre.
  • Ruth Dreifuss, membre de la Commission mondiale sur la politique des drogues

    10 mars 2014
    Durée: 21:59
    La guerre menée depuis cinquante ans contre les stupéfiants a échoué. Des milliards de francs ont été dépensés pour lutter contre le trafic de drogue, en vain. Non seulement le nombre de trafiquants et de consommateurs a augmenté, mais dans le même temps les ravages en terme de santé publique ont explosé. C'est le constat que martèle depuis de nombreux mois la Commission mondiale sur la politique de la drogue, qui réunit d'éminents spécialistes de la question. En vain. La Commission des stupéfiants de l'ONU qui tient sa session annuelle dès jeudi à Vienne campe toujours sur ses positions… Un changement de cap pointe pourtant le bout de son nez: même aux Etats-Unis, forteresse déterminée de la répression, un Etat comme le Colorado vient de libéraliser la consommation de cannabis - une expérience suivie de très près par ceux qui en appellent à un changement de paradigme. L'ancienne conseillère fédérale Ruth Dreifuss est membre de cette Commission mondiale sur la politique des drogues.
loadingplus