François Cevert

Le pilote automobile français François Cevert lors du Grand Prix de Monaco en 1972.

Il avait un physique de jeune premier du cinéma. Enfant de bonne famille, il avait des talents de pianiste. Rien ne le destinait à une carrière de pilote automobile...

Et pourtant, le Français François Cevert a fait de sa passion de conduire son métier.

En juin 1972, il accorde une série d'entretiens exclusifs à la TSR, lors du Grand Prix de formule 1 de Monaco.

Au sein de l'écurie britannique Tyrrell, son mentor est le triple champion du monde écossais Jackie Stewart. Il rivalise alors avec les Fittipaldi, Peterson, Ickx, ou encore Regazzoni.

Lors de cette 30e édition sur le Rocher, Cevert ne dispose pas d'une voiture compétitive lors des essais. Douzième sur la ligne de départ, il subit encore des ennuis mécaniques lors d'une course disputée sous la pluie et ne sera pas classé.

A que cela ne tienne, la famille tient son vainqueur: c'est le beau-frère de Cevert, Jean-Pierre Beltoise, qui remporte la course au volant de sa BRM !

A 28 ans, le jeune talent français a toute sa carrière devant lui. Déjà vainqueur d'un grand prix à Watkins Glen en 1971, les suiveurs le considèrent comme le digne successeur de Stewart.

Mais le destin en décida autrement: il perd la vie une année plus tard lors des essais du Grand Prix des Etats-Unis, le 6 octobre 1973.

 

François Cevert est un pilote automobile français né le 25 février 1944 et décédé le 6 octobre 1973. Il est le beau-frère d'un autre pilote français, Jean-Pierre Beltoise.

Né dans une famille juive parisienne (les Goldenberg), il est surnommé "Le Prince" pour son physique de jeune premier et sa bonne éducation.

Il fait ses débuts en formule 1 en 1970 au sein de l'écurie britannique Tyrrell. En 1971, il remporte le Grand Prix des Etats-Unis à Watkins Glen, mettant fin à 13 années sans victoire française.

Lors de la saison1973, il réussit 6 podiums et se classe au 4e rang final.

Le 6 octobre 1973, il perd la vie lors d'une sortie de route aux essais du Grand Prix des Etats-Unis, dernière épreuve de la saison.

 

  • Journaliste : Bernard Vité