A Lausanne ils étouffent

Les jeunes manifestent à Lausanne en 1977.

En 1977, Lausanne est perplexe: ses jeunes à cheveux longs, les "Indiens" comme les appellent certains, étouffent et manifestent. Ils manquent d'espace, de liberté, d'air... Les établissements publics leur sont interdits dès lors que leur apparence semble suspecte, les parcs n'ont pas vocation à abriter leurs rassemblements.

Le 14 mai, c'est l'échauffourée, des jeunes refusent de quitter le Buffet de la Gare à l'heure légale de fermeture et la police s'en mêle. Mais le 12 juin, tous ces contestataires organisent à Vidy un grand pique-nique gratuit pour les enfants et leurs parents... Alors qui sont-ils ces "Indiens" qui ont tant besoin de s'exprimer? Le reportage d'Un jour une heure dévoile les rues d'une ville trop policée qui ne sait pas faire de la place à ses adolescents et donne à la parole aux jeunes, à leurs graffitis et... aux autorités.

  • Journaliste: Michel Kellenberger