Michel Lobrot

En 1973, l'enseignant français Michel Lobrot, l'un des fondateurs du courant de la pédagogie institutionnelle, répond aux inquiétudes suscitées par ses théories sur l'acquisition des savoirs.

Sa doctrine admet liberté et pluralité des comportements des enfants dans les écoles afin de favoriser l'apprentissage scolaire.

Une nouvelle forme de pédagogie qui n'a pas l'heur de plaire à la majorité des enseignants.

Né le 22 janvier 1924 à Paris, Michel Lobrot enseigne à partir de 1958 la psychologie de l'enfant au Centre National de Pédagogie spéciale de Beaumont-sur-oise (CNPS). Dans ce lieu, les enseignants sont formés pour s'occuper des enfants inadaptés. Il mène dans ce centre des expériences pédagogiques dans la ligne de la psychologie rogérienne, expériences qui le mèneront à faire partie des enseignants qui ont fondé la Pédagogie institutionnelle. Lobrot écrit sur ce sujet son premier livre publié en 1966 et qui s'intitule La pédagogie institutionnelle.