La mode du roller

Toutes les années 80 dans une paire de baskets à roulettes.

Au printemps 1980, la mode du patin à roulettes envahit les quais de Genève. Des jeunes gens se réunissent pour s'adonner ensemble à leur passion, baladeur vissé sur les oreilles, traçant des arabesques sur de la musique disco.

Traverser la vie quotidienne monté sur roulettes n'est toutefois pas l'apanage des jeunes: cette mode venue des Etats-Unis entre même dans les bars… Les serveurs du Rollerball circulent dans le café en patin à roulettes!

Loisir, moyen de déplacement ou discipline sportive, peu importe: chacun affirme son sentiment de liberté mais aussi une volonté écologique naissante, face aux excès de la voiture en ville.

Toutes les années 80 dans une paire de baskets à roulettes…

C'est au XVIIe siècle qu'un Hollandais qui voulait patiner en été eut l'idée de fixer des roues en bois aux lames de ses patins à glace. Mais ce n'est qu'un siècle plus tard, en 1760, que le musicien belge Jean-Joseph Merlin relança cette invention, la nommant «patin à terre». Influencés par le patin à glace, cet inventeur et tous les concepteurs qui le suivirent alignèrent les roues les unes derrière les autres. Bientôt les bourgeois le chaussèrent dans les salons, jusque dans les palais. En 1849 il fut même introduit à l'Opéra de Paris: un vrai triomphe.

En 1863, l'Américain J.L. Plimpton imagina de placer sous chacune des semelles deux paires de roues indépendantes et écartées l'une de l'autre. Il mit aussi au point le système qui permettait de tourner sans soulever les roues du sol. Un de ses compatriotes introduisit peu après des roulements à billes: moins de bruit et plus de vitesse.

Dés 1870 on commença à construire des grandes salles couvertes exclusivement réservées à cette pratique. Sa renommée ne faisait que grandir en Europe comme aux Etats Unis. Les patins à roulettes furent d'abord réservés aux adultes, mais leur fabrication en série permit aux adolescents et aux enfants de les adopter à leur tour.

Depuis, au gré des modes, le patin à roulettes a connu des hauts et des bas… Aujourd'hui, tout en continuant à évoluer techniquement (roller, in line), il est devenu un sport, un moyen de transport et bien sûr un loisir.