L'Avare

Roger Jendly dans L'avare de Molière, en 2005.

Après Les Femmes savantes, L'Ecole des femmes et Le Malade imaginaire, le Théâtre des Osses poursuit son exploration de Molière en s'attaquant à L'Avare. Pour incarner le personnage d'Harpagon, la metteuse en scène Gisèle Sallin fait appel à Roger Jendly. C'est la première fois que le comédien, pourtant d'origine fribourgeoise, travaille avec la compagnie installée à Givisiez. Le succès est au rendez-vous: montée début 2005, la pièce est jouée plus de cent fois jusqu'en juillet 2006, et partira en tournée en Suisse, en France et en Slovénie.

Le 24 février 2005, la journaliste du TJ Anne Marsol vient prendre la température à la veille de la première.

  • Journaliste: Anne Marsol