Marine Le Pen

Marine Le Pen en 2012.

En pleine campagne pour l’élection présidentielle française de 2012, Marine Le Pen n’a jamais été aussi haute dans les sondages. Le Front National compte entre 16 et 20% des intentions de vote, c’est la troisième force politique du pays derrière les socialistes et l’UMP de Nicolas Sarkozy. Parmi ses électeurs, Marine Le Pen compte sur « les déçus de la gauche », des anciens « gauchos », communistes, syndicalistes, qui se tournent volontiers vers l’extrême-droite. Une équipe de Temps Présent l’a suivie dans le nord de la France, un bastion de la gauche, où, désormais, les classes ouvrières basculent par familles entières dans le camp du FN.

  • Journaliste: Emmanuelle Bressan
    Réalisateur: Claudio Tonetti