La Catalogne revendique

La Catalogne revendique.

Ce 11 septembre 1977, la Diada, la fête nationale catalane réunit à Barcelone un million et demi de personnes défilant dans les rues pour exiger "l'estatut". Ce statut que réclament les manifestants? L'autonomie de la Catalogne.

Le 11 septembre, c'est en effet l'anniversaire d'une défaite, celle de 1714 où la province catalane a perdu sa "Généralité", son organe d'autogouvernement. Une députation brièvement récupérée entre 1931 et 1938.

La répression économique, politique et culturelle subie par la Catalogne durant le franquisme, si elle a mis en veilleuse la revendication autonomiste, n'a fait que renforcer le sentiment national des Catalans. Les habitants n'ont pas oublié leur très ancienne histoire de nation indépendante.

En 1977, dans ce qui est l'une des plus riches provinces espagnoles, la bourgeoisie comme les paysans, les ouvriers et les artistes revendiquent l'autonomie, synonyme pour eux d'une vie meilleure et de plus de démocratie.

Dans cette émission intitulé Volem el estatut, Temps présent revient sur l'histoire de cette province espagnole et sur sa lutte pour l'autodétermination.

Royaume indépendant dans une Espagne subissant la domination arabe au 11e siècle déjà, la Catalogne devient une puissance méditerranéenne du 13e au 15e siècle.

Dès le 13e siècle, un Parlement catalan est créé, qui contrebalance les prérogatives royales, faisant du pays une monarchie constitutionnelle jusqu'au 18e siècle où la Catalogne perd la "Généralité", son institution d'autogouvernement, durant la Guerre de succession d'Espagne (1714).

Les fondements d'une Catalogne autonome prennent racines en 1892 lors du renouveau économique et culturel de la région et la rédaction des Bases de Manresa par une assemblée de 240 délégués. La création en 1914 de la "Mancommunauté de Catalogne" préfigure la future "Généralité".

Au sein de la Seconde république espagnole en 1932, la Catalogne obtient un statut d'autonomie politique qu'elle perdra à l'arrivée au pouvoir du général Franco en 1938.

La Constitution espagnole de 1978 accorde à la Catalogne une autonomie politique et rétablit la "Généralité" , et le Parlement catalan.

En 2006, un 3e statut d'autonomie qui devait entrer en application est annulé: ce sera le début du mécontentement, de nouvelles grandes manifestations et du processus conduisant à l'indépendance.

Le 9 novembre 2014, deux questions devraient être posées aux Catalans lors d'un référendum que l'Espagne juge illégal: "Souhaitez-vous que la Catalogne devienne un Etat? Et dans l'affirmative, souhaitez-vous que cet état soit indépendant?"