Richard Nixon en direct

Richard Nixon sur le plateau de la TSR face à Georges Kleinmann.

«I was delight to be with you on this programm…», ainsi termine Richard Nixon – avec un sourire de circonstance – son interview menée par Georges Kleinmann sur le plateau de la TSR. En 1963, l'ancien vice-président américain porte l'image du candidat vaincu par John F. Kennedy durant la campagne de 1960. Il devra attendre cinq ans avant de revenir en politique et s'emparer de la Maison-Blanche.

La traduction de cette interview a été faite en direct depuis une cabine et n'a pas été enregistrée. Il faut bien vous l'avouer, notre pratique de l'anglais n'est pas assez «fluently» pour retranscrire ici l'essentiel des propos de Richard Nixon. Pourriez-vous nous aider en nous indiquant, même sommairement, ce que vous retenez de cette interview. Merci d'utiliser la case «Votre avis» de ce clip et thank you very much!

Richard Nixon est né le 9 janvier 1913 à Yorba Linda, en Californie, dans une famille de Quakers pratiquants. Son père gère l'épicerie et la station service du village et souhaite que son fils devienne missionnaire. Après ses études de droit, Richard Nixon débute une carrière d'avocat. Mobilisé dans la Marine durant la Seconde Guerre mondiale, il entre au parti républicain en 1945. Il est élu sénateur de Californie en 1951 et se distingue alors par son engagement anticommuniste. Il devient vice-président sous Eisenhower, de 1953 à 1961, et, durant la maladie du président, il exerce de fait le pouvoir.

Candidat à la Maison-Blanche contre John F. Kennedy en 1960, il est battu de justesse. Il revient sur le devant de la scène en 1968, avec des idées nouvelles, laissant de côté son anticommunisme pour défendre un programme qui promettait «une nouvelle prospérité à l'Amérique, sans inflation ni guerre». Richard Nixon favorise de désengagement des troupes américaines au Viêtnam, tout en continuant à apporter une aide militaire massive. Parallèlement, il négocia avec Pékin des accords économiques et avec Moscou des accords sur la production et l'emploi des armes atomiques.

Réélu en 1972, il est contraint de démissionner deux ans plus tard en raison du scandale du Watergate. C'est en effet dans l'immeuble du Watergate, à Washington, que le parti démocrate avait installé en 1972 le siège de sa campagne électorale. Les bureaux furent visités par effraction en juin 1972 au profit du parti républicain. Le président Nixon nia longtemps que la Maison-Blanche et lui-même eussent été impliqués dans le délit. Mais les aveux de ses proches collaborateurs, poussés par des enquêteurs du Washington Post, contraignirent Richard Nixon a démissionner afin d'éviter la procédure de mise en accusation (impeachment) contre lui. Le vice-président Gérald Ford lui succèda. Il meurt le 22 avril 1994 à New York.

  • Journaliste: Georges Kleinmann