Marchand d'armes

Un marchand anglais qui profite des guerres de décolonisation.

"Un homme veut toujours une arme et il n'y a pas moyen de l'empêcher de l'avoir", voilà ce qu'affirme ce commerçant anglais d'un genre particulier: il a notamment vendu des armes au Biafra.

Cet entretien tourné en 1968 pour le magazine Point renvoie au contexte de la multiplication des conflits liés à la décolonisation ou aux conséquences larvées de la Guerre froide. Ce marchand d'armes souligne le marché lucratif que constitue pour les Etats la vente d'armes et l'utilisation de ces contrats commerciaux comme autant de moyens de pressions politiques. Il met en évidence la chaîne de profits qui se profile derrière la vente d'armes. Et dilue d'autant la responsabilité morale du marchand en bout de chaîne.

  • Réalisateur: Jean-Marcel Schorderet