Prix Nobel sous haute surveillance

Aung San Suu Kyi interviewée en 2003.

Depuis la fin de son assignation à résidence en mai 2002, la célèbre dissidente birmane Aung San Suu Kyi est une femme libre mais elle demeure étroitement contrôlée par la junte militaire au pouvoir. La charismatique militante voit son action en faveur de la démocratie en Birmanie récompensée.

Le journaliste Claude Schauli et le réalisateur Romain Guélat rencontrent la pasionaria alors qu'elle fête le 55e anniversaire de l'indépendance birmane au sein de son parti de la Ligue nationale pour la démocratie.