Un gouvernement pour la Padanie

Un gouvernement pour la Padanie

En 1996, coup d'éclat du parti de la Ligue du Nord dans la plaine du Pô, son leader Umberto Bossi proclame l'indépendance de la République de Padanie. Lors d'une manifestation rassemblant quelque 30'000 personnes enthousiastes, le "gouvernement" de la Padanie prête serment. L'Italie du Nord ne doit pas payer pour les errances économiques du Sud.

Pour Le Téléjournal, le reportage en Lombardie de la correspondante de la TSR Laurence Bolomey.

La Padanie est le nom utilisé par le parti régionaliste italien de la Ligue du Nord pour désigner l'ensemble de l'Italie septentrionale. Cette dénomination recouvre un concept politique car le parti autonomiste a réclamé une sécession de cette "république" dépassant la limite de la vallée du Pô. La Lega et son leader Umberto Bossi opposent l'Italie du Nord très active économiquement au Sud du pays considéré comme arriéré et prônent un projet de scission de l'Italie.

Le 15 septembre 1996, la Ligue du Nord a proclamé l'indépendance de la Padanie. Sans reconnaissance officielle, le Parlement constitue depuis lors un point de ralliement pour les indépendantistes.

  • Journaliste: Laurence Bolomey