Vendront-ils ?

A Savièse, les paysans ne veulent pas céder à la spéculation.

Leurs terrains, souvent des héritages, ces paysans de Savièse imaginent-ils s'en séparer ? Certains d'entre eux l'ont fait pour amortir leurs dettes et améliorer leur situation. D'autres s'y refusent malgré la forte demande et l'augmentation des prix liées au développement touristique.

En mars 1972, peu de paysans de montagne peuvent encore vivre de l'exploitation familiale, les projets de stations soulèvent des interrogations, la spéculation commence à faire son apparition mais selon les mots d'un villageois «le Saviésan aime travailler dur pour gagner» et ces Valaisans-là expriment leur refus de vendre, leur goût de la campagne et leur conviction que tourisme et agriculture doivent aller de pair.

Entre pessimisme -l'agriculture ne pourra se maintenir- et confiance -les jeunes tomberont dans le même sillon que les pères- les agriculteurs et vignerons saviésans confient à Horizons comment ils envisagent l'avenir de leur région.

  • Réalisateur: Armand Caviezel