Hommage à Borges

Hommage à Borges.

Le grand écrivain argentin Jorge Luis Borges s'éteint à Genève le 14 juin 1986. Ce reportage suit la cérémonie funèbre, puis donne la parole à plusieurs personnalités qui lui rendent hommage. Hector Bianciotti souligne l'importance de son oeuvre et de sa personnalité et cite un poème, Les Justes, qui illustre à ses yeux l'alliance de l'éthique et de l'esthétique qui le caractérise.

Suivent les témoignages de Maria Kodama-Borges, dernière compagne de Borges (et sa femme depuis le 26 avril 1986), et de Michel Butor, qui expliquent l'importance que la Suisse revêtait pour lui.

Quelques extraits d'interviews permettent de retrouver Borges lui-même, "vieux poète aveugle" comme il le dit lui-même, et souriant: à son âge, il ne peut plus avoir d'ennemis.

Jorge Luis Borges (1899 - 1986) est considéré comme le plus grand écrivain, poète et essayiste argentin. Ce n'est qu'à partir des années 1950 qu'il est reconnu internationalement, notamment pour ses nouvelles, publiées chez Gallimard, qui le font connaître du public francophone puis européen. Privilégiant l'aspect fantastique de la littérature, son oeuvre aura une influence majeure sur le courant du réalisme magique latino-américain.

Son rapport avec la Suisse date de 1914, lorsque la famille Borges se rend en Suisse, son père devant soigner sa cécité progressive. La Première Guerre mondiale oblige l'adolescent à s'établir à Genève, où il étudiera au Collège Calvin, apprenant le français et l'allemand, ce qui lui permettra de découvrir Schopenhauer et Nietzsche dans le texte. Ces années genevoises, marquées par la solidarité et l'esprit de tolérance, seront pour beaucoup dans sa volonté de mourir à Genève. Il est enterré dans le cimetière de Rois, à Plainpalais.

  • Réalisateur: Ersan Arserver
    Journaliste: Jean-Pierre Moulin