Le patois interdit

Pièce de théâtre en patois fribourgeois, 1978.

Le patois fribourgeois revient de loin. Au début du 20e siècle, le gouvernement procéda à une véritable campagne d'éradication. Fer de lance de cette "inquisition", les instituteurs avaient pour mission de réprimer durement les jeunes habitués à parler patois en famille. Le "bon français" ne parvint tout de même pas à supplanter totalement le dialecte. En témoigne la tradition, toujours vivante, du théâtre en patois.

En avril 1978, l'émission Courrier romand donne la parole à un témoin de ce pan d'histoire locale.