Francis Bacon

Confidence de Francis Bacon recueillies dans son atelier londonien.

Voici un document exceptionnel: en juillet 1964, le réalisateur Pierre Koralnik filme pour Continents sans visa Francis Bacon dans son atelier. L'artiste évoque, en français, son rapport à la peinture, ses impressions sur Velasquez, la peur de la violence, son homosexualité, son insatisfaction constante devant son travail, le lien trouble à l'alcool… Le document se termine par une scène éblouissante, comme un moment de folie, seule manière pour Françis Bacon d'échapper à trop de vérité dévoilée par les mots.

Francis Bacon est né à Dublin en 1909. Il s'installe à Londres en 1929 et débute comme décorateur. Il est d'abord sensible au surréalisme, à Picasso, mais aussi à l'expressionnisme de Van Gogh et de Soutine. Il trouve son style avec Trois études pour une crucifixion (1944) et réalise ensuite des portraits d'après des tableaux ou des photos, dont la série de papes, crucifixion, juges, hommes d'affaires, etc situés dans un espace clos délimité par quelques diagonales et verticales ainsi que par de larges plages de couleurs uniformément étalées. Cet espace scénographique concourt à accroître le sentiment de malaise que communiquent ces individus étalés, rétractés ou convulsés. Sa peinture évoque ainsi un lourd univers d'angoisse et de solitude.

  • Réalisateur: Pierre Koralnik