Neige artificielle

Le téléski du Chalet-à-Gobet en 1964.

L'arrache-mitaines du Chalet-à-Gobet sur la plaine de Mauvernay fait le bonheur des enfants de la région lausannoise depuis les années 1950.

Et comme la neige n'est pas toujours au rendez-vous à 800 mètres d'altitude, la ville fait office de pionnière en y installant le premier canon à neige d'Europe. Une première relatée dans l'émission Carrefour en janvier 1964.

La canon à neige finira par disparaître de la plaine de Mauvernay. Mais, ironie du sort, en 2013 la ville de Lausanne décide de fermer le remonte-pente. La population se mobilise pour le maintien du skilift qui fait désormais partie de la mémoire collective. La station de Leysin réalise alors une opération marketing en équipant les lieux d'un tapis roulant pour remplacer l'ancien téléski. Et afin de pallier le manque de neige, devinez quoi... on prévoit d'y installer un canon à neige !