Face à la montagne

Le Cervin ne se laisse pas impunément mettre au défi.

Le 21 avril 1965, des yeux scrutateurs suivent avec une certaine tension la progression d'alpinistes sur la face enneigée du Cervin. Car, à Zermatt, tout le monde sait que la montagne est ombrageuse et qu'il ne fait pas bon la défier…

Le son de ce document est manquant, le commentaire ayant été fait en direct d'une cabine lors de sa diffusion à l 'antenne.

Nous ne disposons pas d'informations supplémentaires sur ce sujet. Si vous connaissez les circonstances de cet événement, merci de nous faire part de vos informations en utilisant la case «Votre avis» de ce document.