Tout sur l'alu

Production d'aluminium sur le site d'Alusuisse en Valais en 1969

A la fin des années 60, la Suisse figure parmi les six plus importants producteurs mondiaux d'aluminium. Cet alliage industriel est l'un des symboles de la vie moderne, un matériau utilisé dans tous les secteurs de l'économie.

La fabrication et la transformation de l'aluminium font appel à de nombreux métiers spécialisés. En 1969, l'émission Vie et métier dévoile tous les secrets du monde de l'aluminium, grâce à un reportage sur les sites de l'entreprise Alusuisse en Valais.

A la fin du XIXe siècle, le Valais séduit l'industrie métallurgique grâce à sa main-d'oeuvre bon marché et sa production d'énergie hydraulique à bas prix. L'usine de Chippis et sa fonderie produisent grâce à l'électrolyse de l'aluminium pur qui est ensuite transformé en alliages sous forme de billettes, lingots ou barres. L'usine de Sierre et son laminoir achèvent le processus de transformation grâce au filage ou au laminage pour les usages industriels. Le transport entre les deux sites se fait encore en locomotive à vapeur.

1887 : création de la Société métallurgique suisse (Aluminium-Industrie AG) à Zurich par un groupe d'industriels. Parmi eux, le Français Paul-Louis Toussaint Héroult, l'un des inventeurs du procédé de fabrication par électrolyse en 1886.

1908 : mise en service de la fonderie pour la fabrication de l'aluminium à Chippis en Valais.

1929 : inauguration des usines de laminage et de presse de Sierre en Valais.

1962 : mise en service de l'usine de Steg en Valais.

1963 : l'AIAG prend le nom d'Alusuisse.

1973 : Alusuisse rachète l'usine Lonza de Gampel.

1990 : Alusuisse devient la holding Alusuisse-Lonza Group.

1998 : Création de la société Algroup.

Dans les années 90, l'entreprise Alusuisse est à son apogée. Elle disparaît en 2000, avec son rachat par le groupe canadien Alcan.

  • Journaliste: Jacques Rouiller
    Caméraman: Hugo Maeder