Le tokamak de l'EPFL

Plasma dans un champ magnétique à l'EPFL en 1983.

Réaliser un soleil artificiel sur terre pour obtenir une nouvelle source d'énergie propre: un défi scientifique qui occupe les chercheurs depuis la fin des années 1970.

L'émission Télescope  s'est rendue à l'Institut de physique des plasmas de l'EPFL en 1983 pour y découvrir son tokamak. C'est dans cette chambre de confinement du plasma que les chercheurs tentent de reproduire la fusion thermonucléaire présente naturellement dans le Soleil, afin de produire de l'énergie sous forme de chaleur.

Une visite passionnante, enrichie par les explications pédagogiques du professeur Francis Troyon.

La construction du tokamak de l'EPFL débute à la fin de 1977. En juillet 1980, les physiciens obtiennent la première formation de plasma durant une fraction de seconde. L'appareil est un élément-clé du programme de recherche suisse sur la fusion nucléaire. Il contribue également au projet européen du plus grand tokamak existant, le JET, inauguré en 1984 à Abingdon au Royaume-Uni. L'industrie suisse construit 40 à 50% de la machine elle-même.

Le tokamak de l'EPFL est l'une des trois installations européennes oeuvrant à la mise au point du projet de réacteur de recherche civil à fusion nucléaire ITER à Cadarache en France. Le projet vise à maîtriser la fusion nucléaire comme nouvelle source d'énergie.

  • Journaliste: Catherine Noyer