Le pari de Louis Favre

Portrait du genevois Louis Favre, constructeur du premier tunnel ferroviaire du Gothard.

En 1997, à l'occasion des 150 ans des CFF, la TSR lance une opération spéciale consacrée au Gothard. Parmi les reportages présentés, ce portrait de Louis Favre, un des maîtres-d'oeuvre de la construction du premier tunnel ferroviaire à la fin du 19e siècle.

Après un appel d'offre international, la construction du premier tunnel du Gothard est confiée au Genevois Louis Favre. Pour décrocher ce marché, l'ingénieur signe les conditions d'un contrat qui ne dispose d'aucune clause d'imprévu ou de force majeure. Il s'engage à réaliser l'ouvrage en huit ans et à payer une amende de 5000 francs par jour de retard. Les risques sont énormes, mais Louis Favre est un incurable optimiste. Il compte notamment sur les découvertes et les avancées technologiques de son époque, comme la dynamite et l'utilisation rationalisée de la force hydraulique.

Malgré tout, les travaux vont prendre du retard. Commencé en 1872, le percement du tunnel s'achèvera en 1881, dépassant d'un an la période prévue sur le devis. Louis Favre ne verra jamais la fin des travaux : le 19 juillet 1879, assailli par les soucis et harcelé par ses mandataires, il meurt d'une attaque lors d'une visite sur le chantier.

  • Journaliste: Clarisse Gabus
    Réalisatrice: Patricia Bernheim