Gilles Jobin

Le chorégraphe répète le spectacle Black Swan avec sa compagnie.
  • Vidéo 8 min.

L'émission Préliminaires du 24 septembre 2009 suit le chorégraphe Gilles Jobin en répétition avec sa compagnie pour son spectacle Black Swan.

Le spectateur a ainsi le privilège de pénétrer dans le studio de danse, d'assister au réglage des mouvements des danseurs et d'entendre l'artiste s'exprimer sur le processus de création chorégraphique.

Le danseur Gilles Jobin, né en 1964 à Saignelégier, vit et travaille à Genève.

Après avoir suivi une formation classique au Centre international de danse Rosella Hightower à Cannes et au Ballet Junior de Genève dirigé par Béatriz Consuelo, il danse ensuite pour diverses compagnies de danse contemporaine. Il travaille notamment avec les Lausannois Fabienne Berger et Philippe Saire et la Catalane Angels Magarit.

Alors qu'il est co-directeur du théâtre de l'Usine à Genève, il rencontre la chorégraphe espagnole La Ribot avec laquelle il s'installe ä Madrid où il crée trois solos sur l'identité. Après un séjour à Londres où ils expérimentent le Live Art, Gilles Jobin reçoit une bourse et devient chorégraphe résident du théâtre l'Arsenic à Lausanne. En 1997, il crée une première pièce en collaboration avec Franz Treichler, leader du groupe rock des Young Gods. Cette pièce présentée à Londres, Genève et Madrid est tout de suite reconnue par la critique.

Gilles Jobin poursuit un travail expérimental et signe de nouvelles créations. En 2001, il présente au Théâtre de la Ville de Paris la chorégraphie Moebius Strip, une oeuvre majeure. Dès lors, le travail du chorégraphe suisse s'impose sur la scène de la danse européenne et sera primé à maintes reprises.

En 2003, il crée pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève une oeuvre pour 22 danseurs intitulée Two thousand and three. Il s'installe à Genève en 2004. En 2006, il devient artiste associé à Bonlieu Scène nationale d'Annecy et poursuit sa recherche chorégraphique.

En marge de la création, Gilles Jobin est également actif dans le domaine de la formation professionnelle et de la reconnaissance de la danse contemporaine par le biais de sa compagnie et des studios mis à disposition par la ville de Genève.

  • Journaliste: Emmanuel Tagnard
    Réalisateur: Luca De Luigi