L'instruction publique

  • Vidéo 18 min.

Denis de Rougemont parle de ses livres Les méfaits de l'instruction publique et Suite des méfaits. Un entretien avec Catherine Charbon.

Denis de Rougemont est un écrivain suisse, né le 8 septembre 1906, à Couvet dans le canton de Neuchâtel. En 1930, après ses études à l'Université de Neuchâtel, il s'établit à Paris, où il assure la direction littéraire des Editions Je Sers et, 1932, il épouse Simone Vion dont il aura deux enfants. En 1934 il publie sont premier livre Politique de la Personne. Jusqu'au début de la guerre, il écrit dans de nombreuses revues littéraires et, en 1939, il fonde alors la Ligue du Gothard et s'engage en faveur d'une Europe confédérale et libre. Ses prises de position gênent la Suisse qui, en 1940, l'envoie aux Etats-Unis pour donnner une série de conférences.

Dès la fin de la guerre, Denis de Rougemont soutient activement la construction européenne. Ardent défenseur de la personne, du fédéralisme et de l'écologie, il devient membre fondateur du Groupe de Bellerive (1977), organe de réflexion sur les orientations de la société industrielle et auteur de travaux pionniers sur les dangers du nucléaire.

Denis de Rougemont fonde en 1963 l'Institut universitaire d'études européennes qui est devenu depuis l'Institut européen de l'université de Genève (IEUG).

Il meurt à Genève le 6 décembre 1985.

  • Journaliste: Catherine Charbon