Michel Tournier

Michel Tournier aime donner à ses romans une forme traditionnelle.

"Un métèque de la littérature", c'est ainsi que se définit l'écrivain Michel Tournier, prix Goncourt pour Le Roi des aulnes en 1970, et il l'explique à la journaliste Catherine Charbon.

Reçu le 26 mai 1975, dans l'émission La Voix au chapitre, ce philosophe manqué naturalisé romancier, évoque son livre Les Météores.

Au coeur de son roman, la gémellité, la distance et le temps,et le caractère sacré de la météorologie.

  • Journaliste: Catherine Charbon