Signoret intime

Confidences de Simone Signoret dans un café parisien.

Interview intimiste de Simone Signoret dans un café parisien. Egoïsme, tolérance, brutalité, timidité… la comédienne française se livre avec franchise. Elle s'explique sur la légende qui lui colle à la peau, celle d'une femme dure et difficile après avoir été ravie de jouer «une garce»!

Simone Signoret, de son vrai nom Simone Kaminker, est née à Wiesbaden en Allemagne, le 25 mars 1921. Son premier mari, Yves Allégret, lui confie ses premiers rôles. Son début au cinéma est donc modeste et sa carrière prend véritablement son essor avec Yves Montand, qu'elle épouse en 1951. Elle tourne notamment dans Casque d'Or, de Jacques Becker, et Les Sorcières de Salem, de Raymond Rouleau. En 1958, Simone Signoret reçoit l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Les chemins de la haute ville, puis le prix de la meilleure interprétation féminine à Cannes.

La fin de sa vie est surtout consacrée à l'écriture, avec La nostalgie n'est plus ce qu'elle était et un roman, Adieu Volodia, publié au début de 1985 et acclamé par la critique.

Elle meurt le 30 septembre 1985, à l'âge de 64 ans.

  • Journaliste: Christian Defaye