Félix Leclerc

Le poète québecois Félix Leclerc à Saint-Légier

C'est en 1971, dans le village vaudois de St-Légier, que l'émission Personnalités de notre temps a retrouvé l'auteur-compositeur-interprète et poète québécois Félix Leclerc. C'est là que le créateur de la chanson Moi, mes souliers a déposé ses valises, au moins pour un temps.

Avec humour, il se livre à une auto-interview dans laquelle il livre quelques pistes qui le font découvrir. Il revient sur sa relation avec la Suisse et cette belle collaboration avec la compagnie théâtrale Les Faux-Nez, dirigée par le comédien Charles Apothéloz, autour de sa pièce Le p'tit bonheur.

Félix Leclerc est un chanteur et poète québecois né le 2 août 1914 à La Tuque.

Homme très engagé pour la souveraineté du Québec et pour la défense de la langue française, c'est en 1950 que l'imprésario français Jacques Canetti le découvre lors d'un passage au Québec. Il l'invite à venir chanter en France, où il obtient beaucoup de succès. C'est en 1951 que Félix Leclerc tout à la fois auteur-compositeur-interprète, enregistre un premier album contenant notamment Moi, mes souliers, Le petit train du nord, Bozo et Le petit bonheur.

Félix Leclerc a été à l'origine de la tradition des chansonniers québécois. Ami de l'humoriste belge Raymond Devos, ils partageaient un goût commun pour la langue française et le désir de défendre la création artistique de qualité.

Le 13 août 1974,, il participe, avec les chanteurs québecois Gilles Vigneault et Robert Charlebois, au spectacle de la Superfrancofête, sur les  plaines d'Abraham à Québec, devant plus de 100 000 spectateurs.

Il meurt dans son sommeil le 8 août 1988 à Saint-Pierre-de-l'île-d'Orléans à l'âge de 74 ans.

  • Réalisateur : Krassimira Rad