La passion à l'état pur

La Fondation Beyeler, 1997.

Le Bâlois Ernst Beyeler a mené une vie de mécène passionnée et passionnante. A côté de ses activités de marchand d'art réputé et visionnaire, il constitue l'une des plus importantes collections d'art moderne. En 1982, il cède toute sa collection à une fondation privée qui porte son nom. L'inauguration du musée Beyeler en 1997 représente la consécration d'une vie entière vouée à l'art.

Ernst Beyeler aime jouer avec les tendances spéculatives du marché de l'art. 16'000 oeuvres d'art ont été vendues dans sa galerie. Mais il ne peut résister à l'achat de tableaux onéreux pour sa collection privée. Sa femme lui reproche parfois ces dépenses inconsidérées: "on aurait pu s'acheter une ferme avec cent vaches!".

Ernst Beyeler est né le 16 juillet 1921 à Bâle. Dès 1947, il exerce une activité de marchand d’art dans sa galerie, tout en constituant sa propre collection d’art moderne. Celle-ci devient l’une des plus importantes de l’art du 20 siècle. De son vivant, il a organisé plus de 300 expositions et vendu plus de 16000 œuvres d’art dans sa galerie.

En 1970, il cofonde la Foire internationale d’art à Bâle. En 1982, il crée la Fondation Beyeler  et lui cède toute sa collection. Le musée du même nom voit le jour en 1994.

Le mécène bâlois est décédé le 25 février 2010, à 88 ans, dans sa maison de Riehen. Il est considéré comme une figure centrale du mécénat en Suisse. Modeste et discret, il s’est révélé visionnaire dans ses choix artistiques.

  • Journaliste: Florence Heiniger
    Réalisateur: Jean-Pierre Garnier