Albert Cohen

Robe de chambre et cigarette: le portrait d'Albert Cohen.

En 1973, Albert Cohen s'exprime sur le fait d'être Juif et sur les conséquences de l'existence de l'Etat d'Israël. Grand fumeur, l'écrivain ne peut se priver d'allumer une cigarette. Cette image d'Albert Cohen en robe de chambre a largement été diffusée.

Né à Corfou en 1895, mais venue de Marseille où sa famille avait émigré alors qu'il était enfant, Albert Cohen arrive à Genève en 1914. Diplomate puis fonctionnaire international, il a fait carrière au sein des Nations Unies. Ses livres répondent à son besoin absolu d'exprimer son amour pour le peuple juif. «Solal» paru en 1930, «Mangeclous» (1938) et «Les Valeureux» sont des épopés comiques qui évoquent le monde des Juifs de Céphalonie tandis que «Belle du Seigneur» est une vision cruelle aussi bien que lyrique de la passion amoureuse. Albert Cohen meurt à Genève en 1981.

  • Journaliste: Frank Jotterand
    Réalisateur: André Gazut