Genève, un jardin

Visite au Jardin botanique en 1968.

Le Jardin botanique de Genève s'étend aux portes de la ville. Depuis 1902, il n'a cessé de grandir, de se développer et de s'enrichir. Visite en 1968, avec l'émission La Suisse est belle, au jardin créé par Augustin Pyramus de Candolle.

L'histoire de cette famille de botanistes, enracinée à Genève depuis treize générations, débute avec Augustin Pyramus de Candolle. Né en 1778 et mort à Genève en 9 septembre 1841, il est issu d'une famille calviniste de Provence qui s'expatrie pour fuir les persécutions religieuses du XVIe siècle. Venu à Paris à 18 ans pour étudier la médecine, il prend goût à la botanique au cours de René Desfontaines. Le jeune Augustin, diplôme de médecine en poche, réalise son premier herbier en 1799 et obtient une chaire à l'université de Montpellier. De retour à Genève en 1816, il crée le jardin botanique alors situé aux Bastions avant d'entamer le répertoire descriptif de toutes les espèces végétales connues qui révolutionnera le monde botanique. Son fils Alphonse et son petit-fils Casimir continueront l'œuvre paternelle.