Albert Chavaz

Rencontre en 1961 à Savièse avec le peintre Albert Chavaz.
  • Vidéo 15 min.

En 1961, le réalisateur Raymond Barrat se rend à Savièse pour rencontrer le peintre Albert Chavaz et sa famille. Le résultat est un portrait plein de tendresse due à la modestie et à la simplicité de ce grand artiste que fut Albert Chavaz.

Paradoxe, le plus valaisan des peintres n'est pas valaisan. En effet Albert Chavaz est né à Genève, le 6 décembre 1907. Son père boulanger voulait que le jeune Albert reprenne la boulangerie familiale, mais rien à faire, fou de peinture, le jeune homme décide de vivre de la peinture.

Après ses études aux Beaux-Arts de Genève, il travaille dans le quartier des Pâquis sous l'autorité du peintre Cingria. En 1934, il accompagne en Valais le peintre Edmond Bille à qui on avait commandé des fresques, et c'est la révélation. A 27 ans Albert Chavaz découvre le Valais. Quelques années plus tard, il s'y installera définitivement et comme il le dira: je suis resté pris entre deux montagnes.

En 1940, à Savièse, il rencontre sa femme Julie Luyet, avec qui, il aura six enfants. On a souvent parlé de l'école de Savièse à propos d'Albert Chavaz. Pour lui, elle n'a jamais existé car il n'y a jamais eu d'école mais le lien entre les différents peintres, c'était le lieu. Dans sa peinture, Chavaz est resté un individualiste farouche toute sa vie, à l'écart des modes et des courants. Il a toujours suivi son propre chemin, peindre le Valais mais sans son folklore, ses combats de reines et son Cervin.

Lors de différentes expositions, il a été possible de cerner l'espace artistique du peintre, diversifié en plusieurs techniques: gravure, aquarelle, dessin, gouache, huile.

Albert Chavaz est décédé le 17 janvier 1990 à l'Hôpital de Sion.

  • Réalisateur: Raymond Barrat