Nathalie Sarraute

Nathalie Sarraute.

En juin 1983, Nathalie Sarraute, qui publie son nouveau livre Enfance, est l'invitée de l'émission radiophonique Empreintes. Dans cet ouvrage, l'écrivain évoque ses souvenirs d'enfance en Russie et en France. Un ton, une personnalité...

Après une présentation des journalistes Georges Valbert et Georges Anex, Evelyne Schlumberger interroge Nathalie Sarraute sur la mise en scène qui intervient dans son livre: bien loin de chercher à restituer des souvenirs précis, l'écrivain crée ainsi une évocation poétique de ses sensations d'enfant.

(Source photo : Keystone)

Nathalie Sarraute, née Natalyia Tcherniak en Russie le 18 juillet 1900, est un écrivain français. Ses parents divorcent alors qu'elle est âgée de deux ans et elle passe son enfance entre la France et St-Pétersbourg. Avocate, elle épouse Raymond Sarraute, également avocat. En 1932, elle écrit ses premiers textes qui seront rassemblés dans le recueil Tropismes publié en 1939. Dès 1941, radiée du barreau en raison des lois anti-juives, elle se consacre à la littérature.


Ses premiers écrits ne connaissent pas un grand retentissement mais elle publie une série d'articles sur la littérature publiés sous le titre L'ère du soupçon qui retiennent l'attention. L'édition augmentée de Tropismes l'assimile au "nouveau roman" dont le livre de Robe-Grillet La jalousie est l'autre exemple à la même période.


En 1964, elle reçoit le Prix international de littérature pour son roman Les fruits d'or. Nathalie Sarraute se consacre un temps à l'écriture de pièces de théâtre. Puis elle se remet à l'écriture romanesque et publie plusieurs romans ainsi qu'une autobiographie intitulée Enfance.


Ses Oeuvres complètes paraissent dans La Pléiade trois ans avant sa mort le 19 octobre 1999.


  • Journaliste: Georges Valbert
    Journaliste : Georges Anex