Madame Knie

Chapiteau du cirque Knie, 1962.

En 1944, la radio romande s'invite dans la roulotte de Madame Antoinette Knie, veuve de Karl Knie, pour une causerie sur l'art du dressage.

Selon Madame Knie, un dompteur doit aimer ses animaux comme une mère, car les bêtes, qu'elles soient énormes comme des éléphants ou féroces comme des tigres, ont des âmes d'enfants. Elle évoque avec admiration et respect la figure de Trupka, un des plus grands dresseurs de fauves de l'époque, qui a été l'objet d'une terrible attaque lors d'une représentation à Paris.  

(Source photo: TSR 1962)