Nabokov et "Lolita"

Vladimir Nabokov en 1975.

Enregistré dans un endroit public à Paris, peut-être une aéroport, ce court entretien avec Nabokov éclaire la nouvelle vie de l'auteur de Lolita, publié en en français par Gallimard en 1959: voyages en Suisse, en Angleterre, puis en Italie où il écrira un nouveau roman. Il a donné sa démission du poste de professeur de littérature qu'il avait aux USA.

Lolita est son enfant chéri ? Oui, parce que c'est son dernier livre. Mais la polémique déclenchée par celui-ci ne l'intéresse pas. Il s'agit d'une oeuvre d'imagination, dont les portées sont poétiques et philosophiques, et dont le canevas n'a rien de personnel:  "Je ne connais que les individus que j'ai inventés".

Auteur d'une oeuvre déjà imposante, Vladimir Nabokov s'installe en Suisse en 1959, dans un hôtel de Montreux, où il résidera jusqu'à sa mort.

(Source photo: TSR, La Voix au chapitre, Les écrivains de Monique Jacot, 03.02.1975)

Vladimir Nabokov est un écrivain, romancier, poète et critique littéraire américain d'origine russe né à St-Pétersbourg en 1899.

Après une enfance passée en Russie et de solides études, sa famille s'exile à Berlin, fuyant la Révolution. Vladimir Nabokov y poursuit sa formation en littérature française et russe. Il publie ses premiers écrits avant de quitter l'Allemagne lors de la montée du nazisme en 1936. Il s'installe à Paris où il écrit une nouvelle en français intitulée Mademoiselle O.

Vladimir Nabokov émigre ensuite à Londres et commence à écrire en anglais: il publie en 1941 La vraie vie de Sebastian Knight, un livre au style abouti. il s'établit ensuite aux USA où il enseigne à l'Université Cornell et est naturalisé américain en 1945.

En 1955, il publie Lolita. Le roman fait scandale mais le professeur Nabokov y gagne le succès et la critique y voit un chef-d'oeuvre. En 1961, Feu pâle constitue un autre texte majeur de l'écrivain.

En 1959, Vladimir Nabokov s'installe en Suisse, à Montreux où il demeure jusqu'à sa mort en 1977.

L'ingéniosité, le sens de la dérision et de l'absurde ainsi que l'usage de la satire caractérisent son style.

  • Journaliste: Claude Mairet