Conviction profonde

Une publication de Guillemin

"Est-ce qu'on peut vivre sans une idée précise de ce qu'est la vie, du sens que ça peut avoir, cette course à la mort?" Guillemin livre une manière de testament spirituel,  synthèse nerveuse, intense, parcourue d’éclairs poétiques, de ses préoccupations métaphysiques. Une déposition capitale qui lui impose de lire son texte, contrairement à son habitude.


Parmi les plus belles pages jamais écrites par Guillemin, ce texte réédité confidentiellement en 1994 et vite épuisé, se devait d’être enfin restitué à sa vocation originelle – à la voix qui lui donna vie.


Réunir des écrivains, croyants ou agnostiques, afin qu'ils révèlent ce en quoi ils croient, tel était le projet de Ma conviction profonde, la série que lança Roger Nordmann, producteur à la Radio romande et créateur de l'émission caritative La Chaîne du bonheur, en 1962. Des enregistrements qui constitueront la matière d'un livre, publié l'année suivante et vendu au profit d'une oeuvre pour l'enfance. Comme Georges Simenon, André Maurois, Pierre Béguin et quelques autres, Henri Guillemin répondit à l'amitié de Roger Nordmann.