Modifié le 15 février 2018

Les coulisses d'Innsbruck

Innsbruck 1976: membre du staff de l'équipe suisse de ski.
Innsbruck 1976: membre du staff de l'équipe suisse de ski. [RTS]
En 1976 ont lieu les Jeux olympiques d'Innsbruck, en Autriche. Préparatifs, travail de l'ombre, instantanés drôles ou émouvants et bien sûr rencontres avec les stars suisses du cirque blanc: le réalisateur de la TSR Charles-André Grivet nous fait vivre l'événement.

Avouons-le: les cinq médailles ramenées par les Suisses aux JO d'Innsbruck n'ont pas suscité un total enthousiasme. Il faut dire que quatre ans auparavant, à Sapporo, le public suisse avait été gâté. Avec (entre autres) un Bernhard Russi victorieux en descente devant Roland Collombin, une Marie-Theres Nadig s'arrogeant à dix-neuf ans l'or en descente et en slalom, l'or et l'argent pour le bob helvétique, les Suisses avaient fait un carton plein en décrochant dix médailles.

Garder la flamme

Si Innsbruck n'est pas une très grande cuvée pour la Suisse, une telle compétition n'en garde pas moins toute sa magie. Une magie qui commence lorsque s'allume la flamme olympique.

1976: la flamme olympique brûle sur Innsbruck.
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

Des JO sans Collombin

Deuxième de la descente à Sapporo, Roland Collombin n'a pu faire le voyage pour Innsbruck. Quelques semaines auparavant, il s'est grièvement blessé en course. C'est donc cloué sur son lit d'hôpital qu'il assiste à la compétition reine des JO. Après avoir remporté sa médaille d'argent, son ami Bernhard Russi s'entretient par liaison téléphonique avec lui.

Roland Collombin commentant une course depuis son lit.
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

Instantanés

Un balai d'experts sondant la glace d'une patinoire en adoptant les postures les plus insolites, des skieurs de fond arrivant épuisés et glacés de l'enfer blanc, un banc de bobs échoués sur la neige comme des dauphins sur une grève... Derrière les images officielles, quelques moments volés qui ramènent la grande machinerie olympique à une dimension plus humaine.

Innsbruck 1976 : les experts de la glace
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

Innsbruck 1976: l'épuisement des skieurs de fond à l'arrivée de l'épreuve.
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

Innsbruck 1976: un banc de bob échoué dans la neige.
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

La cata pour les filles

Marie-Theres Nadig casse son bâton, Anne-Lise Morerod se rate dans sa manche de slalom, puis échoue au pied du podium en géant: rien ne va plus pour les filles à Innsbruck. Pour la Vaudoise, qui brille en championnat, la pilule est difficile à avaler. 

Innsbruck 1976: la déception d'Anne-Lise Morerod.
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

Les honneurs grâce à Hemmi et Good

Les géantistes suisses Heini Hemmi et Ernst Good  vont raviver les couleurs du drapeau national en réussissant un doublé, véritables exploits pour ces deux outsiders. Les techniciens de la TSR ayant fait le voyage à Innsbruck suivent la course, puis la cérémonie de remise des médailles depuis leurs locaux techniques.

Innsbruck 1976: Heini Hemmi et Ernst Good, Suisses victorieux du slalom.
Face au sport - Publié le 10 mars 1976

Quatre ans plus tard à Lake Placid, la Suisse reconduira ce score de cinq médailles. De l’or en bob à deux, de l’argent en bob à quatre, du bronze en slalom grâce à Erika Hess et Jacques Lüthi et une troisième place également pour Marie-Theres Nadig en descente.

Il faudra attendre les JO de 1988 à Calgary pour voir les Suisses à nouveau véritablement briller. La moisson cette fois-ci s'élèvera à 15 médailles: Vreni Schneider, Pirmin Zurbriggen, Marie Walliser, Brigitte Örtli et les autres vont offrir à la Suisse, victorieuse au classement des médailles, un succès à proprement parler historique.

Sophie Meyer pour Les archives de la RTS

Publié le 09 février 2018 - Modifié le 15 février 2018