Maurice Béjart

Disparu il y a dix ans, le 22 novembre 2007, Maurice Béjart est considéré comme l'un des plus grands chorégraphes de son temps. Bien avant son établissement à Lausanne en 1987, il entretient des liens privilégiés avec la Suisse et se confie volontiers au micro de Télévision Suisse Romande.

En décembre 1964, par exemple, Maurice Béjart met en scène un spectacle de danse au Palais de Beaulieu. Plus de vingt ans le sépare encore de son installation à Lausanne où il créera le Béjart Ballet Lausanne. A cette occasion, il accorde une de ses premières interviews à la TSR. Il tente avec passion de définir la danse, dont il veut faire un art vivant, en lien direct avec son époque. Il évoque également sa compagnie Ballet du XXe siècle, avec laquelle il est en train de révolutionner la danse contemporaine.

Maurice Béjart en 1966.
Carrefour - Publié le 12 décembre 1964

A Bruxelles, Maurice Béjart dirige le Ballet du XXe siècle. En 1968, une équipe de l'émission Personnalités de notre temps s'immisce au coeur d'une répétition.

Maurice Béjart en 1968 à Bruxelles.
Personnalités de notre temps - Publié le 09 avril 1968

En novembre 1976, Maurice Béjart est l'invité du Grand Théâtre à Genève avec sa troupe, le Ballet du XXe siècle. C'est son deuxième passage dans la ville du bout du lac.

Maurice Béjart à Genève en 1976.
Agenda - Publié le 05 novembre 1976

Répétitions

Eté 1966, le Festival d'Avignon fête ses vingt ans. Depuis trois ans, Jean Vilar, son fondateur, s'y consacre exclusivement après avoir oeuvré au Théâtre national populaire. Il veut du changement et demande à Maurice Béjart de présenter un spectacle de danse dans la cour d'honneur du palais des Papes. Cette première enchantera le public.

Maurice Béjart à Avignon en 1966.
Continents sans visa - Publié le 01 septembre 1966

27 ans plus tard : moments privilégiés pour cette équipe de l'émission Viva, invitée exceptionnelle d'une répétition du ballet Ballade de la rue Athina. C'est l'œuvre en construction de Maurice Béjart qui est ainsi peu à peu dévoilée, autant que son besoin de perfection et son rapport exigeant aux danseurs.

Maurice Béjàrt à Lausanne en 1993.
Viva - Publié le 19 septembre 1993

Inspirations

Correspondance entre l'Occident et l'Orient dans ce document de Carrefour de 1969 qui permet à Maurice Béjart de commenter une danse japonaise.

Le Japon, et sa longue tradition de la danse, a toujours inspiré le chorégraphe qui n'hésitait pas à puiser dans d'autres cultures les éléments nécessaires au renouvellement qu'il avait entamé.

Considérations de Maurice Béjart sur une danse japonaise.
Carrefour - Publié le 28 janvier 1969

Pour l'émission Plateau libre, Maurice Béjart s'exprime sur sa vision de la danse et du rôle du créateur qu'il voit plutôt comme le témoin privilégié de son époque. «Le monde d'aujourd'hui est notre seule nourriture», déclare celui qui ne peut créer que par son contact à la réalité des hommes.

Le monde aujourd'hui est notre seule nourriture...
Plateau libre - Publié le 15 janvier 1974

Contrairement aux critiques qui opposent souvent le créateur et le sens universel des oeuvres créées, Maurice Béjart n'a jamais ressenti aucune frontière dans ses sources d'inspiration. Il s'en explique toujours sur Plateau libre, aux côtés du philosophe Roger Garaudy.

Il ne saurait  y avoir de frontières entre les arts et les cultures.
Plateau libre - Publié le 15 janvier 1974

Au-delà de la danse

Diffusé en 1980, ce reportage de l'émission Zone bleue permet de revivre un moment marquant de la vie culturelle en Suisse: la création à l'Opéra de Genève du Don Giovanni de Mozart par le célèbre chorégraphe Maurice Béjart. Autour de lui, une pléiade d'artistes renommés, à l'exemple de Ruggero Raimondi et Maria Ewing. L'Opéra de Genève, dirigé depuis une saison par Hugues Gall, espère un coup de maître: la mise en scène de Béjart est attendue par toute l'Europe musicale.

Le chorégraphe laisse entrer les caméras de télévision durant les répétitions. Le téléspectateur peut ainsi mieux comprendre le processus de création, les interactions entre Béjart, les artistes et les musiciens. La précision du mouvement, en accord avec la musique de Mozart, est omniprésente.

La première de Don Juan a eu lieu le 11 septembre 1980. Une partie des spectateurs a hué le spectacle, comme le rapporte Le Journal de Genève. Du jamais-vu pour la ville de Genève. Béjart s'est-il fourvoyé? A-t-il trop bousculé les habitudes des amateurs d'opéra de l'époque par ses innovations?

Maurice Béjart pendant les répétitions de Don Giovanni.
Zone bleue - Publié le 08 septembre 1980

Pressenti pour la mise en scène de la Fête des vignerons 1977, Maurice Béjart participe aux premières réunions consacrées aux préparatifs dès 1973. Par la suite, il annoncera avec regret son retrait de la manifestation.

Maurice Béjart en 1973.
Fête des vignerons - Publié le 29 juillet 1977

Maurice Béjart n'a jamais été un artiste hors du monde. Sensible aux effets de la mondialisation, le chorégraphe propose, en novembre 1999, de soutenir José Bové. Sur le plateau de l'émission Mise au point, il s'explique sur son engagement.

Maurice Béjart en 1999.
Mise au point - Publié le 28 novembre 1999

Sources

Sources des émission RTS :

Carrefour / 12.12.1964

Personnalités de notre temps / 09.04.1968 / Gilbert Bovay

Agenda / 05.11.1976

Continents sans visa / 01.09.1966 / Guy Ackermann

Viva / 19.09.1993 / Pierre Biner

Carrefour / 28.01.1969

Plateau libre / 15.01.1974 / Jo Excoffier

Zone bleue / 08.09.1980 / Jo Excoffier

Fête des vignerons  / 29.07.1977 / Jean-François Nicod

Mise au Point / 28.11.1999 / Patrick Fischer

Salomé Breguet pour les Archives de la RTS

Maurice Béjart en 1973.
Maurice Béjart en 1973. [RTS]