Dossier
Sport

Un fléau nommé dopage

Du "pot belge" né avec les premières courses cyclistes aux pratiques quasi institutionnalisées de la Fédération d'athlétisme russe, le dopage a toujours été le mauvais ange du sport de haut niveau. Siège du Laboratoire anti-dopage et premier berceau de l'Agence antidopage mondiale, la Suisse n'est pas pour autant épargnée par le fléau. On se souvient de l'athlète Sandra Gasser, déchue de sa médaille de bronze aux championnats du monde de Rome en 1984, ou encore des cyclistes suisses de l'équipe Festina, qui provoqua un scandale sans précédent lors du Tour de France 1998.

7 documents vidéo à consulter