Modifié le 16 octobre 2017

L'islamisme en marche

En Iran, des intégristes réclament un état islamique.
Islam: derrière l'étendard du prophète [RTS]
A la fin des années 70, une forte poussée islamiste, symbolisée par le régime de l'ayatollah Khomeiny en Iran, bouscule le monde musulman. Ces courants intégristes revendiquent des états islamiques et l'application du droit coranique, la charia.

La poussée intégriste

L'accession au pouvoir de l'imam Khomeiny en Iran le 1er février 1979 et l'instauration du régime des mollahs galvanisent les mouvements islamistes. Une véritable vague de fond intégriste submerge le monde musulman: l'occupation du sanctuaire de La Mecque par des étudiants en 1979, l'assassinat du président égyptien Sadate en 1981, l'insurrection menée par les Frères musulmans en 1982 à Hama en Syrie illustrent l'émergence de cette dérive violente.

En 1986, pour Temps présent Gérald Mury et Pierre Demont enquêtent sur ce phénomène en Egypte et au Soudan.

La charia

Un droit fondé sur la charia est l'une des revendications essentielles des intégristes car il n'y a pas d'état islamique sans l'application de ce code religieux basé sur les versets du Coran, le livre sacré porteur de toutes les solutions. Le cheikh de la mosquée d'Al-Azhar du Caire - la principale université religieuse du monde musulman - représente la plus haute autorité spirituelle des sunnites et il donne son point de vue sur cette question.

La charia
Temps présent - Publié le 20 février 1986

Ce repli des musulmans intégristes sur des valeurs rigides ne seront pas sans conséquences pour l'Occident.

 

Marielle Rezzonico pour les archives de la RTS

Publié le 16 octobre 2000 - Modifié le 16 octobre 2017