Le Tessin, un canton à part

Avec Ignazio Cassis, le Tessin retrouve une représentation au Conseil fédéral. Situé au-delà des Alpes, ce canton peut se targuer de bien des spécificités et aussi de quelques contradictions. Panorama en archives.

Scroll

Identité et voisinage

C'est déjà le Sud mais c'est encore la Suisse. Vu du reste du pays, le Tessin prend des airs de dolce farniente avec ses lacs et ses palmiers, ses belles bourgades colorées, ses vallées typiques. Aussi, après des années d'extrême pauvreté et d'émigration, ce canton s'est offert pour vocation les affaires et le tourisme. Au risque même d'y perdre son italien...

 

Voici donc Ascona qui en 1965 s'abandonne aux touristes et à l'allemand...

Le tourisme, à quel prix?
Continents sans visa - Publié le 09 septembre 1965

Entre la barrière des Alpes au nord et la frontière politique avec l'Italie au sud, le Tessin peut se sentir à l'écart du reste de la Suisse. Cependant face à l'afflux des Confédérés alémaniques, les Tessinois ne résistent pas à la tentation d'un repli identitaire.

Les voisins du nord

"On ne fait pas une vie en société avec ces gens-là". Les Suisses alémaniques et les Allemands qui colonisent leur canton restent pour les Tessinois des étrangers bien éloignés d'eux.

Le repli sur soi-même
Continents sans visa - Publié le 09 septembre 1965
 

Les voisins du sud

Les relations longtemps privilégiées avec l'Italie se sont délitées au cours du 20e siècle marqué par vingt ans de fascisme et par la guerre. En 1977, ces liens culturels n'ont pas retrouvé leur vigueur.

Un canton isolé
Affaires publiques - Publié le 04 juin 1977
 

Dans le domaine économique aussi, le Tessin est appelé à composer avec les réalités de ses voisins. Ainsi lorsque des Italiens cherchent en 1977 un lieu sûr pour leurs capitaux, la place financière tessinoise sait se montrer attractive. En 2008, c'est une décision économique venue du nord qui met en colère le canton transalpin.

Les fonds italiens

Si le Tessin n'est plus aussi lié à l'Italie, la place financière tessinoise représente elle un certain attrait pour les capitaux italiens. En 1977, un scandale secoue Chiasso: le Crédit Suisse est accusé d'avoir favorisé l'évasion fiscale italienne.

La filiale de la banque Crédit Suisse à Chiasso fait scandale en 1977.
Un jour une heure - Publié le 13 mai 1977

 

Non aux CFF

Lorsque la direction des CFF de l'autre côté des Alpes veut en 2008 licencier les employés de la filiale CFF Cargo à Bellinzone, c'est tout un canton qui se montre solidaire et s'élève d'une même voix contre cette décision.

CFF Cargo Bellinzone.
Forum - Publié le 13 mars 2008

Le rayonnement culturel

Malgré des relations parfois délicates avec son entourage et une tendance à l'isolement, le rayonnement culturel du Tessin est indéniable. L'architecture, la littérature, le cinéma et les arts du théâtre notamment, y ont trouvé un berceau d'où les artistes prennent leur envol.

Bâtisseurs de renom, les architectes tessinois Francesco Borromini, Domenico Fontana et son frère Giovanni, Carlo Maderno contribuent au 17e siècle à la splendeur de la Ville Eternelle.

Des bâtisseurs tessinois
Découverte de la Suisse - Publié le 21 octobre 1964
 

Le Tessin dispose d'une école unique en son genre: La Scuola Teatro Dimitri que le clown Dimitri, mondialement connu, a ouverte à Verscio en 1975. L'artiste s'en explique.

Le clown Dimitri évoque son école de théâtre à Verscio au Tessin.
Plateau libre - Publié le 28 octobre 1975

Stabio, Pregassona, Origlio, Viganello, autant de lieux où l'architecte tessinois Mario Botta a posé son empreinte avant de se faire un nom bien au-delà du canton et de la Suisse.

L'empreinte de Botta
Tickets de premières - Publié le 03 juin 1984

 

Le Festival du film international de Locarno revendique une certaine exigence et le Tessin devient alors pour quelques jours le coeur de la Suisse.

Spectateurs au Festival de Locarno, 1972.
Carrefour - Publié le 17 août 1972

 

La politique

"Italien, farouchement helvétique, votant le plus souvent à gauche et étranger à toute xénophobie", voilà le portrait - aujourd'hui surprenant - du Tessin, tracé dans l'émission Affaires publiques après les élections du 20 avril 1975.

Tout va bien
Affaires publiques - Publié le 26 avril 1975

 

Deux partis politiques dominent alors le débat: les Radicaux, très proches de la gauche et alliés des socialistes, et le Parti démocrate-chrétien. Véritables frères ennemis, ces formations se vouent un désamour historique, sur fond de conflit autour de la laïcité, et de clivage ville-campagne.

Deux partis s'affrontent au Tessin
Affaires publiques - Publié le 26 avril 1975

Une certaine virulence, peu commune en Suisse, anime le débat politique tessinois. L'irruption du parti populiste de la Lega, fondé en 1991, n'est pas étrangère à ce ton. Surfant sur la crise économique qui touche le canton, sur la question des travailleurs frontaliers, sur la marginalisation du Tessin et sur la question sensible de l'immigration, la Lega contestataire sera appelée à durer et transformer la vie politique tessinoise. On est dès lors bien loin du Tessin de 1975.

Le bouillonnant Giuliano Bignasca débarque à Berne et revendique un credo populiste: mon quartier, Lugano, le Sottoceneri, le Tessin puis la Suisse, puis les autres peut-être...

Le visage de la Lega
Tell Quel - Publié le 09 juin 1995
 

En 1992, le canton manifeste une forte opposition lors du referendum sur l'Espace Economique Européen: les Tessinois craignent la concurrence économique italienne.

EEE? No !
Télé journal - Publié le 27 novembre 1992

Des Tessinois au Conseil fédéral

Absent du gouvernement depuis 1999, le Tessin vient de retrouver sa place au Conseil fédéral avec le PLR Ignazio Cassis

Depuis 1848, le Tessin a donc donné à la Suisse huit conseillers fédéraux issus des deux grands partis cantonaux, trois d'entre eux émanaient du PRD et quatre du PDC. Cette représentation tessinoise au Conseil fédéral a connu des interruptions: la plus longue absence intervient dès 1864 et durera 47 ans!

1848 - 1857 Stefano Franscini

Stefano Franscini (PRD) obtient le Département de l'Intérieur dans le premier Conseil fédéral de 1848. A son actif, la création de l'Ecole Polytechnique fédérale de Zurich et de l'Office fédéral de la statistique. Soucieux de réconcilier les positions du Tessin et du gouvernement fédéral sur la question du doit d'asile et des rapports avec la Lombardie, il sera critiqué dans son canton et à Berne. Il demeure au Conseil fédéral jusqu'à sa mort en 1857.

1857 - 1864 Giovan Battista Pioda

PRD également Giovan Battista Pioda succède à Franscini au gouvernement où il siège de 1857 à 1864. Personnalité éminente qui se consacrera à la politique durant 40 ans, Pioda travaille activement à développer l'idée d'un axe ferroviaire nord-sud via le Gothard. Il montrera également de grands talents de diplomate.

1911- 1940 Giuseppe Motta

Après 47 ans sans Tessinois, le Conseil fédéral accueille le PDC Giuseppe Motta en 1911. Celui-ci oeuvrera au gouvernement pendant 29 ans, jusqu'en 1940, subissant l'épreuve de deux guerres mondiales. Motta met l'accent sur les relations de la Suisse avec l'Italie et la Société des Nations et fait entrer le pays à la SDN.

Le conseiller fédéral Giuseppe Motta en 1939.
Emission sans nom - Publié le 15 mai 1938
 

1940 - 1950 Enrico Celio

L'élection d'Enrico Celio (PDC) en 1940 intervient alors que l'Europe est en guerre. Le choix d'un Tessinois au Conseil fédéral relève alors de la stratégie politique face à l'Italie fasciste. Celio s'oppose à la montée du fascisme. Il démissionne en 1950.

 

1954 - 1959 Giuseppe Lepori

Le PDC Giuseppe Lepori remplace Enrico Celio dès février 1954. Son passage au Conseil Fédéral est bref, il doit démissionner en 1959 pour des raisons de santé. Il s'est occupé de la réglementation de la télévision et de la loi sur les chemins de fer.

1966 - 1973 Nello Celio

Candidat du PRD, Nello Celio est élu au Conseil fédéral au premier tour de scrutin en 1966. A la tête du Département militaire fédéral puis des Finances et des Douanes, Nello Celio doit lutter contre la surchauffe économique de cette période. Il est un conseiller fédéral très populaire qu'on interroge volontiers sur son amour du football...

Nello Celio en 1967
Avant-première sportive - Publié le 22 décembre 1967

 

1986 - 1999 Flavio Cotti

Président du PDC tessinois puis suisse, Flavio Cotti devient conseiller fédéral en 1986. D'abord chef du Département de l'intérieur où il essuie l'échec de l'assurance maladie et maternité, il est ensuite ministre des Affaires étrangères lors de l'affaire des fonds juifs en déshérence. Non sans humour, c'est à Albert le Vert qu'il explique l'importance de défendre les quatre langues nationales.

Albert le Vert s'entretient avec le président de la Confédération Flavio Cotti, 1991.
Babibouchettes - Publié le 28 septembre 1991

 

1999 L'échec

En 1999, le Tessin échoue à faire élire un conseiller fédéral issu du canton. Le politicien Dick Marty dit son amertume: son canton est oublié sur la scène fédérale.

Le Tessin oublié
Classe politique - Publié le 21 septembre 2009

Ce 20 septembre 2017, l'élection d'Ignazio Cassis marque la fin d'une longue traversée du désert.

Sources et liens

Sources photo

Photo de bannière - Lugano et son lac / 29.05.2014 / Photographe: Christian Beutler / Keystone

Le conseiller fédéral Giuseppe Motta en 1939 / Source STR / Keystone

Vidéo RTS

Continents sans visa - Man spricht Deutsch / 09.09.1965 / Journaliste: Dario Bertoni / Réalisateur: Pierre Matteuzzi

Affaires publiques - Le Tessin politique et les élections / 26.04.1975 / Journaliste: Georges Plomb / Réalisateur: Charles Santini

Affaires publiques - Tessin, recherche d'une identité / 04.06.1977 / Journaliste: Diana de Rham / Réalisateur: Gianna Lombardi

Un jour une heure - Le scandale de Chiasso / 13.05. 1977 / Journaliste: Bernard Guillaume-Gentil

Forum - CFF Cargo Bellinzone / 13 mars 2008 / Présentation: Mehmet Gultas

Tell Quel - Tremble Berne! Bignasca débarque / 09.06.1995 / Journaliste: Jacques Zanetta / Réalisateur: Michel Favre

Tele Journal - Non à l'EEE / 27.11.1992 / Journaliste: Albert Tille

Découverte de la Suisse - Ces Tessinois qui bâtirent Rome / 21.10.1964 / Journaliste: Dario Bertoni

Plateau libre - Rendez-vous tessinois avec Dimitri et Michel Poletti / 28.10.1975 / Journaliste: Elisabeth Brindesi

Tickets de premières - Interview de Mario Botta / 03.06.1984

Emission sans nom - Intervention Giuseppe Motta / 15.05.1938

Avant-première sportive - Interview Nello Celio / 22.12.1967 / Journaliste: Jean-Jacques Tillmann

Babibouchettes - Au palais fédéral / 28.09.1991

Classe politique - Sommes-nous égoïstes envers le Tessin?/ 21.09.2009 / Journaliste: Alain Rebetez

 

Marielle Rezzonico pour les archives de la RTS