Modifié le 04 mai 2017

La montagne au bout des ciseaux

Papier découpé de Anne Rosat.
Papier découpé de Anne Rosat. [RTS]
Une feuille noire pliée en deux, une paire de ciseaux et les silhouettes prennent forme et se détachent. L'origine du papier découpé est très ancienne et c'est au cours du 19e siècle que le Pays-d'Enhaut et le Saanenland deviennent le berceau de cette tradition populaire.

D'abord considéré comme un passe-temps, cet art traditionnel se retrouve aujourd'hui dans les galeries et les musées. Témoin inestimable de la vie de nos régions alpestres, ce savoir-faire inspire de nouvelles générations. Chaque découpage est unique et les passionnés développent leur propre technique.

Les précurseurs

Jean-Jacques Hauswirth (1809-1871)

Né dans le Saanenland au début du 19e siècle, Hauswirth travaille comme bûcheron et charbonnier dans la région de Rougemont. On ne sait presque rien de sa vie, si ce n'est qu'il s'adonne au papier découpé et crée des oeuvres symétriques en noir-blanc, puis des collages en couleurs représentant souvent des montées à l'alpage ou des scènes de la vie quotidienne. Il meurt dans la misère à l'entrée des gorges du Pissot en 1871.

Gérald Bertholet fait de la découpe sur papier après avoir été architecte et buraliste à Corbeyrier. En 1997, pour l'émission Chemins de terre, il raconte l'origine de cette tradition du Pays-d'Enhaut.

Papier découpé de Hauswirth.
Chemins de terre - Publié le 22 février 1997

Louis Saugy (1871-1953)

Charpentier puis facteur à Rougemont, Louis Saugy a pu admirer les oeuvres d'Hauswirth lors de ses tournées postales. Il s'en inspire et réalise des tableaux multicolores où chaque pièce, préalablement découpée, trouve sa place dans un décor plus vaste. Les habitants se reconnaissent parfois dans ses compositions minutieuses, témoins de l'histoire de sa région.

Détail d'un tableau de Louis Saugy.
Détail d'un tableau de Louis Saugy. [RTS]

La tradition se perpétue

Portrait d'Isaac, descendant de la famille Saugy

L'émission Continents sans visa diffuse en 1962 un reportage intitulé "La Suisse en dentelles". Dans ses mains de montagnard, les découpages d'Isaac Saugy, citoyen de Rougemont alors âgé de 70 ans, semblent si délicats. Découpées dans du papier noir puis collées pièce par pièces, ses oeuvres sont aujourd'hui cataloguées et hors de prix. Un passe-temps qu'il pratiquait le soir, dans le calme.

Isaac Saugy
Continents sans visa - Publié le 01 novembre 1962

Découpage d'un seul tenant

Contrairement à ses prédécesseurs, Christian Schwizgebel découpe ses compositions dans une même feuille, d'un seul tenant. Son inspiration, il la trouve dans la nature et dans les scènes de chasse qu'il reproduit avec un sens du détail remarquable.

Oeuvre de Christian Schwizgebel.
Continents sans visa - Publié le 01 novembre 1962

Attrait pour les thèmes traditionnels

Madame Schläppi vit à Saanen et découpe depuis plus de trente ans des scènes de la vie traditionnelle. Certaines de ses oeuvres se vendent en format carte postale, notamment pour les touristes.

Madame Schläppi à Saanen.
Ame du pays - Publié le 09 janvier 1971

Rayonnement au-delà de nos frontières

Anne Rosat a contribué au renouveau du papier découpé en faisant connaître cet art traditionnel au-delà de nos frontières. Née en 1935 en Belgique, elle se marie et s'installe aux Moulins. Elle découpe depuis 1969 et utilise la couleur et la superposition des papiers, donnant à ses compositions une dimension nouvelle. En 1997, la maison Hermès la sollicitera pour dessiner un foulard.

Anne Rosat et ses papiers découpés.
Ame du pays - Publié le 09 janvier 1971

Entre tradition et renouveau

Durant l'été 2000, le Musée du Vieux Pays-d'Enhaut expose les oeuvre d'une cinquantaine d'artistes. Si certains poursuivent sur la lancée des précurseurs, d'autres laissent libre cours à leur imagination, en intégrant des éléments de la vie moderne. L'art du papier découpé a de beaux jours devant lui.

Exposition de papiers découpés.
Le Téléjournal - Publié le 16 juillet 2000

Joëlle Albrecht-Glaisen pour les archives de la RTS

Publié le 08 mars 2017 - Modifié le 04 mai 2017